Comme chaque année, Google prépare une nouvelle version majeure de son système d’exploitation mobile Android. En 2018, c’est au tour d’Android P d’être la vedette. Nous avons fait le tour des nouveautés attendues pour cette mise à jour.

Android P pour Pie (tarte) ? crédit : Alexander Mils

Alors qu’une faible poignée d’appareils dans le monde bénéficie d’Android 8.0 Oreo, la dernière version en date du système, Google travaille activement sur la prochaine mise à jour, connue sous le nom de code Android P.

Cette nouvelle version devrait être officiellement présentée au plus tard le 8 mai lors de Google I/O, la conférence de Google dédiée aux développeurs. Il est toutefois probable que Google annonce et lance une Developer Preview d’Android P en amont, dès le mois de mars. C’est ce que la firme avait fait avec les versions précédentes du système.

Bien qu’Android P ne soit pas encore officiel, le travail mené par Google peut être en partie suivi à travers l’évolution du code d’Android Open Source Project, ce qui permet donc de commencer à lister les nouveautés attendues.

Une interface pensée pour les nouveaux écrans

Depuis la fin de l’année 2016, les fabricants de smartphones travaillent à réduire au maximum les bordures autour des écrans tactiles. Cela passe notamment par l’intégration d’écrans plus longs, souvent au format 18:9, et avec parfois une forme non régulière à cause des capteurs en façade comme dans le cas de l’Essential Phone ou de l’iPhone X.

Google travaillerait donc à adapter l’interface d’Android à cette nouvelle donne. La marque s’inspirerait notamment du travail réalisé par Apple avec iOS 11. Google aurait même l’ambition d’attirer les utilisateurs d’iPhone avec ce changement esthétique.

Depuis Android 5.0 Lollipop, l’interface du système repose sur le Material Design, un design language mis au point par Google en réponse aux innovations apportées par Microsoft avec le flat design. Un nouveau changement d’interface marquerait donc un changement majeur pour le système. Un commit de l’équipe de développement laisse penser que Material Design 2 serait en développement.

 

Google Assistant au centre de l’expérience ?

Google Assistant est un produit stratégique pour la firme pour contrer Siri et Amazon Alexa. Pour augmenter son nombre d’utilisateurs, Google Assistant serait mis encore plus en avant par Android. Avec Android P, les développeurs pourront intégrer l’assistant directement à l’intérieur de leurs applications.

Google Assistant aurait une place centrale dans Android P.

La firme réfléchirait également à remplacer la barre de recherche historique du lanceur d’applications par une barre dédiée à Google Assistant.

Un contrôle renforcé des applications

Google travaille également à rendre Android plus simple et plus sûr à utiliser. Le consommateur doit avoir conscience des capacités des applications, qui ne doivent pas agir à son insu.

À ce sujet, Android P devrait rendre plus difficile l’accès à la caméra et au micro par les applications. Le but est de ne pas laisser la possibilité aux applications d’enregistrer l’utilisateur à son insu quand l’application est en tâche de fond par exemple.

Un autre changement apporté par Google serait l’interdiction pour les applications d’accéder aux API cachées d’Android. Ces API utilisées en interne par Google ne sont pas documentées par la firme, mais certains développeurs les utilisent malgré tout. Ces derniers pourraient néanmoins faire une demande à Google pour les utiliser.

Après l’affaire des options d’accessibilité, il semble clair que Google veut imposer un contrôle plus strict sur sa plateforme mobile.

Biométrie : prise en charge native des capteurs d’Iris

Après la montée en popularité du lecteur d’empreintes digitales au cours des dernières années, la reconnaissance biométrique s’est diversifiée ces derniers mois avec l’arrivée de la reconnaissance d’iris, chez Samsung, et des capteurs 3D, chez Apple.

Android devrait accompagner cette nouveauté hardware avec une prise en charge native de la reconnaissance d’iris, au même titre que la reconnaissance de l’empreinte qui était arrivée avec Android 6.0 Marshmallow. Une intégration à Android P est possible, mais si l’implémentation prend trop de temps, elle pourrait être repoussée à une version ultérieure.

Le signal de l’opérateur masqué par Android P ?

Cette nouveauté est sans doute moins importante que les autres, mais elle rappelle que Google doit aussi traiter avec les opérateurs mobiles.

D’après des modifications du code source d’Android, Android P pourrait cacher la puissance du signal de l’opérateur, actuellement indiquée dans un sous-menu des paramètres du système.

Bonne nouvelle pour les abonnés de Free Mobile qui utilisent encore l’itinérance avec le réseau Orange, Android P devrait permettre d’activer le roaming uniquement pour le territoire national. Jusqu’à présent, l’itinérance nationale était confondue avec l’itinérance internationale, ce qui pouvait conduire les abonnés à être facturé du hors-forfait.

Enregistrer les appels téléphoniques

Android P devrait permettre aux opérateurs d’indiquer si l’envoi d’une tonalité est obligatoire en cas d’enregistrement des appels téléphoniques, comme la loi l’oblige dans plusieurs pays. L’enregistrement des appels est une fonction que l’on retrouve parfois sur les smartphones Android chinois, et Google pourrait réfléchir à l’intégrer nativement à Android.

Bloquer certains destinataires

Toujours en lien avec la téléphonie mobile, Android est après tout bien plus populaire sur smartphone que sur d’autres types d’appareils, Android P pourrait introduire la possibilité de bloquer plus facilement les numéros indésirable.

Cette modification du code source a été proposée par Sony et concerne l’application native « Téléphone » de Google, qui est parfois remplacée par une version propre au fabricant du smartphone. Ces changements ajoutent la possibilité de bloquer les appels vers les numéros inconnus, privés ou payants, ou un numéro en particulier.

Une première version en mars

Si la sortie d’Android P n’est pas attendue avant la fin de l’été 2018, Google devrait lancer plusieurs versions Developer Preview d’ici là. Il s’agit d’une pratique courante dans le secteur que Google a adopté depuis plusieurs années. Elle permet à toute l’industrie de tester les nouveautés en amont et intégrer les nouveautés au mieux.

Concernant Android P, de premiers bruits de couloir mentionnent une sortie de la Developer Preview prévue pour la mi-mars. Cela correspondrait au calendrier suivi par la firme avec Android 8.0 Oreo qui avait été officialisée le 21 mars 2017.

Le mystère du nom

Pour la communauté Android, l’un des meilleurs moments de l’année est le jeu consistant à tenter de deviner le nom de la prochaine version du système. Chaque version d’Android reprend le nom d’un dessert, et les versions suivent l’ordre alphabétique. Après Android 8.0 Oreo, la prochaine version aura le droit à un nom de pâtisserie commençant par la lettre P.

Si Pancake et Pi semblent être les noms les plus crédibles pour le moment, vous, notre communauté, débordez d’imagination et vous êtes prêté au jeu avec nous.