Google se prépare à supporter les technologies de reconnaissance faciale dans Android. Un mouvement qui est bien sûr une répercussion de l’intégration de cette fonctionnalité sur iPhone X.

La reconnaissance faciale est un sujet régulièrement évoqué pour la sécurité de nos données sur smartphones. Pour tout dire, Android l’intégrait déjà en 2011 sur Gingerbread. La technologie était cependant loin d’être parfaite et le capteur d’empreintes a naturellement pris sur le dessus. Mais les rumeurs — confirmées — de l’intégration de cette feature sur l’iPhone X ont changé la donne et on commence à voir renaître la possibilité de déverrouiller son smartphone d’un simple regard.

Plusieurs marques commencent donc à proposer un tel service, que ce soit le OnePlus 5T ou les fleurons de Samsung, basé sur l’appareil photo frontal du téléphone. Google se prépare donc à l’intégrer plus en profondeur dans son OS comme le prouve une récente modification du code source d’AOSP. Ce changement active le support de la reconnaissance faciale matérielle, à l’instar de ce que propose Face ID.

Google se prépare

Pour le moment, il s’agit d’une « version initiale », encore au stade de l’alpha, et cette fonctionnalité pourrait donc ne jamais être intégrée à Android. Cela prouve cependant que Google regarde de près ce qu’il se fait chez la concurrence et sait que ses nombreux partenaires font de même.

Il n’est donc pas impossible qu’Android Q ou une version ultérieure intègre la reconnaissance faciale infrarouge sur laquelle tous les constructeurs pourront se baser. Une façon également de se prémunir contre la déferlante multiple d’API diverses et variées qui participent à la fragmentation du système.

Notons cependant que le temps que cette fonction soit parfaitement intégrée à Android, environ 2 années se seront écoulées depuis le lancement de l’iPhone X, ce qui laisse penser qu’Apple avait bien une grosse avance en la matière

À lire sur FrAndroid : Test de l’iPhone X : le prix de la (quasi) perfection ?