En prime du projet Treble, une autre nouvelle permettra à Android P de sortir beaucoup plus rapidement sur les derniers smartphones. Qualcomm a en effet travaillé main dans la main avec Google pour optimiser directement ses derniers Snapdragon 845, 660 et 636 pour la dernière mise à jour.

L’un des plus grands problèmes d’Android aura toujours été la répartition de ses dernières versions. Il faut dire qu’adapter les mises à jour majeures aux nombreux modèles existants sur le marché n’est pas de tout repos.

Avec Android 8 Oreo, le projet Treble a déjà facilité cette transition. Et alors qu’Android P est d’ores et déjà disponible en bêta sur de nombreux smartphones, on apprend qu’une seconde optimisation est de la partie pour cette prochaine sortie.

Qualcomm fait le travail en amont pour la sortie d’Android P

Qualcomm a en effet annoncé un partenariat avec Google qui concerne les Snapdragon 845, 660 et 636. Grâce à celui-ci, le créateur de puces est capable de proposer dès à présent un Board Support Package d’Android P aux constructeurs.

Ce BSP permettra tout simplement aux constructeurs d’adopter bien plus rapidement la dernière mise à jour, puisque la plupart des intégrations à bas niveau sont d’ores et déjà faites. Ne reste plus qu’à adapter les fonctionnalités logicielles supplémentaires pour chaque constructeur.

Toujours plus rapide… pour les élus

Les deux entreprises de cet accord s’en sont rapidement félicitées. Du côté de Google, c’est Dave Burke, vice-président ingénieur de Google, qui a déclaré :

« Nous sommes heureux de travailler au plus proche avec Qualcomm Technologies afin de faciliter l’implémentation d’Android P sur les puces Snapdragon, pour que les constructeurs d’appareils puissent apporter les dernières innovations Android aux développeurs et aux consommateurs plus rapidement« .

Du côté de Qualcomm, c’est Mike Genewich, directeur et manager produits de Qualcomm, qui a déclaré :

« Nous sommes heureux de travailler avec Google afin de préintégrer nos logiciels avec Android P, rendant la mise à jour prête à la production pour les constructeurs. Au travers de nos liens resserrés, Google et Qualcomm Technologies sont prêts à étendre le marché d’Android et faciliter le lancement de produits basés sur la plateforme Snapdragon pour les constructeurs« .

Une bonne nouvelle pour faciliter le déploiement de la mise à jour Android P, d’autant que nombreux sont les smartphones à adopter les puces Qualcomm. Cependant, les autres créateurs de puces comme Samsung, HiSilicon ou MediaTek pourraient ne pas voir cette nouvelle d’un bon oeil, un tel lien pouvant faciliter l’hégémonie de leur concurrent à l’avenir.

À lire sur FrAndroid : Comment installer Android P Beta ? – Tutoriel