Disponible dans certains pays depuis mars et en France depuis le mois de juin, l’Alcatel OneTouch Idol 3 restait encore insensible aux attaques des différents développeurs qui tentaient d’en obtenir les droits root. C’est désormais chose faite, avec un outil des plus simples.

alcatel-one-touch-idol-3

Mise à jour du 22 juillet : L’un des auteurs de cet exploit n’est autre que frankee, membre de FrAndroid, qui a pris la peine de publier un tutoriel en français sur nos forums. Un grand merci à lui pour ce travail. Précisons également que le TWRP a également été porté depuis et que des manipulations équivalentes sont disponibles sur la version 4,7 pouces de l’Alcatel OneTouch Idol 3.

Pour certains utilisateurs de smartphones ou de tablettes Android, il est inconcevable de ne pas posséder les pleins pouvoirs sur leur appareil, et cela passe forcément par l’accès aux droits root. L’Alcatel OneTouch Idol 3, qui jusque là résistait, vient désormais de voir ses défenses anéanties par certains membres du célèbre forum XDA-Developers.

Voir aussi : Test de l’Alcatel OneTouch Idol 3

Jusque là, seul le bootloader avait cédé, et pouvait être déverrouillé, mais c’est désormais le root qui est possible sur le dernier milieu de gamme d’Alcatel grâce à frankee207, Gynoid et DallasCZ qui, non contents de réaliser l’exploit, ont en plus codé un fichier batch permettant de facilement reproduire la manœuvre. Le dernier des trois larrons a d’ailleurs mis en ligne un guide détaillé de la marche à suivre pour libérer son One Touch Idol 3, du déverrouillage du bootloader au root.

Pour l’heure, l’exploit n’a été confirmé que pour la version de 5,5 pouces du téléphone, et non pour celle de 4,7 pouces. Attention donc à ne pas tenter l’expérience sur cette variante, sous peine de risquer de rendre le téléphone inutilisable. À noter également que si le fichier .bat ne fonctionne que sous Windows, des solutions ont également été proposées pour Linux et Mac OS X par d’autres membres du forum.

Maintenant que cette étape capitale a été atteinte, les développeurs vont pouvoir s’en donner à cœur joie et travaillent déjà au portage du recovery TWRP sur le téléphone afin de faciliter les diverses manipulations des utilisateurs, comme le flash d’une ROM alternative. Le plus dur a désormais déjà été fait…