La (très longue) liste de terminaux supportés par TWRP s’allonge encore un peu plus aujourd’hui. Le recovery alternatif s’invite en effet sur cinq nouveaux appareils (six en comptant les dérivés).

TWRP-Moto-G-2014

Très régulièrement, de nouveaux appareils rejoignent le club très ouvert des terminaux supportés par TWRP. Ce n’est donc pas une surprise de voir arriver dans la liste certains des derniers smartphones disponibles, à savoir le Xiaomi Mi Max et les Lenovo Moto G4 et G4 Plus. Ce ne sont toutefois pas là les seuls nouveaux arrivants. La Nvidia Shield première du nom, pourtant disponible sur le marché (américain) depuis de nombreuses années, l’Oppo F1 et l’Infinix HOT 2 (un Android One réservé à certains marchés) sont également de la partie.

C’est une bonne nouvelle pour ces appareils qui s’ouvrent un peu plus au monde de « l’underground » Android. La possibilité d’installer le plus connu et le plus réputé des recovery alternatifs devrait grandement simplifier l’installation de paquets non signés sur ces smartphones (et cette console), qu’il s’agisse d’une ROM personnalisée ou autre, comme un nouveau kernel, le framework Xposed et bien d’autres.

Comme d’habitude, l’installation de TWRP nécessite de passer par des commandes ADB/Fastboot ou de rooter son smartphone au préalable puis de passer par l’application officielle. Attention néanmoins, il s’agit là d’une manipulation pouvant entraîner des dégâts irréversibles sur l’appareil. Pour télécharger TWRP, rendez-vous sur la page adéquate :