Microsoft annonce aujourd’hui le lancement de Cortana sur le Play Store. Aux États-Unis, l’assistante vocale permettra de réaliser presque autant d’actions que sur Windows 10… mais si on l’utilise avec un smartphone sous Cyanogen OS.

cortana-android-cyanogen

Cortana poursuit son petit bonhomme de chemin sur Android, où on l’a découverte l’été dernier, dans sa version bêta. L’assistante vocale de Microsoft, concurrente de Google Now et de Siri, bénéficie en effet de la politique d’ouverture de Microsoft, et vient de passer un nouveau cap. Elle s’enrichit certes de nouvelles fonctionnalités, dont la possibilité de définir des rappels s’activant selon la localisation du mobinaute, mais surtout, passe en version finale sur les portails concurrents. Ne nous enthousiasmons pas trop vite : elle a été publiée sur le Play Store, mais seulement pour les États-Unis et la Chine. Même combat pour iOS.

Comme ses concurrents, Cortana offre la possibilité de réaliser des recherches en utilisant la commande vocale, et offre une solution de continuité entre le smartphone, tous OS confondus ou presque, et un PC sous Windows. Il est ainsi possible de définir depuis un ordinateur l’envoi automatique de SMS pendant une réunion lorsqu’il n’est pas possible de décrocher – sur Android, il faut un PC sous Windows 10 (1511 minimum) pour tester une fonctionnalité qui vise avant tout à faire adopter Windows 10 au grand public. Globalement, il faut noter que si Cortana est bien disponible, ses fonctionnalités restent limitées sur les OS concurrents, même si Android souffre moins de ces limitations qu’iOS.

 

Cyanogen OS obtient Cortana, mais en mieux

cortana-cyanogen

L’arrivée de Cortana sur Android, finalement attendue et peu surprenante, est essentiellement intéressante sur un point : elle témoigne de l’importance que tient l’assistante dans l’accord qui lie depuis quelques mois Microsoft et Cyanogen. La firme à la ROM éponyme, dont la volonté de s’éloigner de l’emprise de Google est de plus en plus prégnante, a en effet signé un partenariat commercial au printemps dernier avec Redmond, mais qui ne devait aboutir sur aucune préinstallation d’applications, du moins pour le cas de la ROM CyanogenMod. Ce ne sera pas le cas du OnePlus One sous Cyanogen OS, dans sa version américaine, et qui bénéficiera le premier d’une intégration profonde de Cortana. L’activation de l’assistante par la commande vocale « Hey Cortana » sera donc de la partie, et l’option permettra de modifier les réglages du système (passage en mode silencieux, désactivation des données…). Cortana sera intégrée à la version 12.1.1 de Cyanogen OS, via une OTA prévue courant décembre.

« Ce n’est que le début de notre partenariat, puisque Cortana sera déployée sur d’autres terminaux animés par Cyanogen OS au début de l’année prochaine », ajoute Microsoft. Chez OnePlus, ce sera donc le seul et unique terminal concerné, mais on peut espérer voir Cortana faire son entrée sur les appareils ZUK, Wileyfox et Micromax Yu. Notez d’ailleurs que si Microsoft limite la disponibilité de Cortana sur Android, l’APK de l’app est disponible sur APK Mirror, même s’il faut s’attendre à un fonctionnement incomplet.