Après les récents licenciements opérés chez Cyanogen Inc., les rumeurs ont été nombreuses et beaucoup y voyaient là le début de la fin. Steve Kondik, le fondateur et CTO de l’entreprise, tient néanmoins à clarifier la situation et rassurer les fans.

Cyanogen

En fin de semaine dernière, AndroidPolice et Recode rapportaient que Cyanogen Inc. se séparait de 20 % de ses effectifs, en coupant principalement dans sa branche open-source. De là, beaucoup ont alors prophétisé la mort de CyanogenMod, la ROM personnalisée elle-même open-source à l’origine de toute cette aventure. Pour Steve Kondik, ce n’est pas le cas.

Le mot du directeur

Quelques jours après ces rumeurs, Steve Kondik, plus connu sous le pseudonyme « Cyanogen », a souhaité prendre la parole directement sur le blog de CyanogenMod. Il y explique que certaines choses (Cyanogen OS ?) n’ont pas fonctionné comme espéré, mais que tout ce que l’on peut faire dans ce genre de situation est de « la réparer » ou « c’est la fin ».

Concernant CyanogenMod, Steve Kondik assure que « c’est quelque chose qui marche » et que  Cyanogen Inc. restera impliqué dans son développement, lui y compris.

À lire sur FrAndroid : CyanogenMod et Cyanogen OS, quelles différences ?

Aucun glissement vers les apps

Selon AndroidPolice, Cyanogen Inc. se serait restructuré afin de se recentrer sur le développement d’applications. Steve Kondik a tenu à démentir cette information. De plus amples détails concernant l’avenir de Cyanogen Inc. seront communiqués prochainement directement sur le site de l’entreprise. Peut-être en apprendrons-nous davantage sur le sort de Cyanogen OS, qui n’a pas été mentionné une seule fois dans ce billet…