Hollande n’est pas le seul à renoncer, Steve Kondik aussi.

steve-kondik-cyanogen

Ce qu’il se passe chez Cyanogen Inc, l’entreprise derrière CyanogenMod, est grave. Face à des difficultés, l’entreprise vient de fermer son principal bureau et a licencié une partie de son effectif. Ce que l’on redoutait il y a quelques jours a été officialisé, un des cofondateurs — Steve Kondik — a décidé d’abandonner. A priori, il n’a jamais été sur la même longueur d’onde que Kirt McMaster, que l’on avait rencontré l’année dernière. Ce dernier avait déjà renoncé à une partie de ses responsabilités, tout récemment.

Steve Kondik est le créateur de CyanogenMod, il avait rejoint Samsung juste avant de se lancer dans la création de Cyanogen Inc. Difficile de savoir les conséquences du départ de Steve Kondik sur le développement de CyanogenMod et des autres produits de l’entreprise, en attendant CyanogenMod est disponible pour de nombreux appareils dans une version 14.1.

Quant à la situation chez Cyanogen Inc., elle a toujours été confuse. Depuis sa création, l’entreprise noue des partenariats commerciaux, cherche la rentabilité et bouscule sa communauté. La commercialisation de CyanogenMod est discutée depuis 2013, et elle n’a pas été gérée correctement vis-à-vis des contributeurs. Nous avions échangé avec Guillaume Lesniak à l’époque, qui avait décidé de quitter l’aventure. Car, il faut le rappeler, CyanogenMod était –- initialement –- un projet sans but lucratif.