L’une des ROM les plus en vogue du moment multiplie les versions bêta de sa mouture 4.3, et inclut désormais bon nombre de fonctionnalités simplifiant l’usage quotidien des smartphones. Parmi elles, Peek, qui vient de trouver le chemin du Play Store.

Peek

Si l’on parle souvent de Hover, cette fonctionnalité de Paranoid Android permettant d’afficher les SMS reçus sous forme de popup, Peek fait partie des options phares de la ROM custom. Et initialement destinée aux seuls appareils sur laquelle PA aurait été installée, l’application vient d’être portée sur le Play Store par Francisco Franco (n’y voyez pas un rapport quelconque avec un dictateur espagnol mais plutôt avec un Kernel Android) et le développeur Jesus David Gulfo Agudelo, présent à l’origine de Peek.

L’application Peek n’est pas nouvelle, et s’inscrit dans la logique des Active Notifications vues notamment chez Motorola, et qui permettent d’afficher des notifications sur l’écran de verrouillage. Compatible avec les terminaux au minimum sous Android 4.4, elle a été redessinée pour l’occasion, avec notamment un léger changement de typographie, mais aussi un déplacement des icônes et même une blacklist. Pour le reste, le principe ne change pas : il s’agit d’afficher des notifications sous forme d’icônes sur l’écran de verrouillage, initialement en blanc sur un écran noir, mais ici, directement sur le visuel du lockscreen affiché en légère transparence. Il est possible, pour ceux qui n’utilisent pas de code PIN, d’afficher un aperçu des messages reçus (pendant sept secondes) ; une possibilité désactivée sur les smartphones verrouillés pour conserver l’intimité de son propriétaire. Un appui sur les icônes des notifications permet quant à lui de les ouvrir directement. En somme, un bon moyen de ne pas rater ses notifications lorsque son appareil est posé à côté de soi, sur son bureau, ou encore de visualiser rapidement le type de notifications reçues afin de ne pas déverrouiller pour rien le terminal.

Pour tester Peek, il faudra mettre la main au porte-monnaie. L’utilitaire est en effet facturé la coquette somme de 2,99 euros, et est assuré de fonctionner sur les terminaux équipés d’Android 4.4 en version AOSP, sur les Nexus et sur quelques autres appareils dont l’Oppo Find 7a. Cette liste devrait toutefois rapidement s’étendre.