Le résumé des épisodes précédents

Je travaille sur une nouvelle version de mon application Fit Plus. L’objectif principal est d’afficher des rapports graphiques tels que la semaine type : les 22 minutes moyennes de marche le lundi par exemple.

Ce n’est qu’après de nombreuses péripéties que j’ai réussi à calculer cette semaine type, en théorie le plus dur était fait. Reste que la liste des choses restantes était énorme et les contretemps (dont la nouvelle version de Google Fit) nombreux. De plus je n’arrive pas à m’empêcher de finaliser des choses  : vais-je arriver à livrer la semaine prochaine comme je l’espère depuis…un mois ?

Le GIF qui résume ma journée


Blaise Pascal est souvent cité comme précurseur de l’informatique, ce brillant homme ayant inventé en 1641 la première machine à calculer.

Mais ce qui m’intéresse ici c’est sa citation :
« Je vous écris une longue lettre parce que je n’ai pas le temps d’en écrire une courte. »

Il avait tout compris le vieux !

Faire vite

Intuitivement on imagine le startupeur/dev avoir une idée, la développer amoureusement  et le montrer au client. Si le produit est bon, le succès sera là.

Or comme je l’ai déjà dit, c’est beaucoup plus compliqué.

Le client étant roi diférentes techniques existent pour s’assurer que le produit va correspondre à ses attentes : le Lean Startup ou l’Effectuation.
L’idée (surtout dans le lean startup) est de pouvoir montrer au client son produit le plus vite possible pour savoir si oui ou non il lui convient.

C’est compliqué

Or c’est extrêmement difficile de faire vite en programmation. Cela fait un mois que je dois finir la semaine prochaine par exemple.

Quelques  explications en vrac :

  • En bon technicien on a souvent la tentation de rajouter une fonctionnalité parce que c’est presque comme l’autre, que ça pourrait être sympa et que ça prend que 5 minutes. C’est une terrible idée et c’est pourtant un piège extrêmement difficile à éviter. On peut comparer cela à un pot de nutella en face de soi que l’on ne doit pas toucher.
  • En programmation il faut tout faire. Comme si pour construire une maison vous deviez d’abord commencer par construire votre marteau. Certes il existe des « marteaux » tout prêt (dont beaucoup fournis directement par Google) mais ils ne sont pas tous dispos. Tout programmeur normalement constitué a ainsi sa bibliothèque pour gérer les textes (oui les textes). Et quand bien même vous avez construit/trouvé tous vos outils, il faut ensuite construire un établi, puis le le moule des briques, puis les briques, puis le mur etc…
  • Il est extrêmement difficile de bien coder. Si vous vous apercevez que vos utilisateurs potentiels veulent que le bouton soit en bas et pas en haut et que vous reprenez votre code d’il y a trois mois, il y a de fortes chances :
    • Que vous ayez du mal à le comprendre
    • Que la première modification ait des effets des plus rigolos sur l’aspect de toute la page
    • Qu’à un moment ce soit tellement le bordel que vous ayez l’énorme envie de tout reprendre à zéro au propre : c’est selon le cas une excellente ou une très mauvaise idée. Je détaillerai ça demain !

Pour télécharger mon app (qui aura vite une nouvelle version)

Fit Plus
Maximisez Google Fit™ avec fit Plus !Actuellement disponible : - affichage en temps réel des données pour la journée, la semaine et le mois. - visualisez les équiva...
Le Cabinet Numérique 0

Pour me suivre tous les jours (ouvrés)

LE JOLI FEED RSS