Le résumé des épisodes précédents

Bonjour, je suis Pierre Benayoun, développeur en mode « one man startup » sur Android.

Je travaille depuis plus de deux ans sur l’Activity Tracking sur Android. J’ai ainsi développé en 2015 l’application Fit Plus qui détaille toutes vos données de Google Fit. Au final,  ce ne fut pas la réussite espérée, j’ai donc décidé de changer radicalement de stratégie avec un pivot.

Je travaille donc actuellement sur KiloMeter. J’ai créé une note d’intention, un premier trailer.

La Roadmap est en cours, et l’accouchement de la première alpha technique effectué. Et maintenant ?

Le GIF qui résume mes deux semaines

La version alpha est enfin disponiiiible : TELECHARGEZ LA !

L’alpha technique est terminée et mes testeurs n’ont pas vu de crash ou de bugs majeurs.

On peut donc passer aux choses sérieuses : vérifier si l’application répond aux attentes d’utilisateurs. Autant vous dire qu’il y a du boulot. (et donc si vous pouviez prendre 30 s pour me faire un retour ce serait adorable)

Sur quoi j’ai avancé

Je vous explique cela sous quatre points de vue différents.

Au niveau technique

Je programme depuis plus de 20 ans (ouch !), développe sous Android depuis 2011 et commercialise des applications depuis 2014. Et bien croyez-le ou non, mais c’est la première fois que je publie un programme/application de A à Z qui fait VRAIMENT  ce que je veux (Fuck yeah).

Au niveau technique KiloMeter est donc capable de :

  • Gérer une connexion avec l’API Google Fit (et donc gérer les erreurs et les reconnections), récupérer les données, les traiter (ce qui n’est pas rien) et les stocker. Grâce à cela vous avez accès à vos données dès le lancement de l’application ou presque alors qu’il faut une minute (!!) pour tout récupérer sur google Fit.
  • Afficher des données sous forme de graphique ou de texte. Et croyez-moi dire : « Aujourd’hui est au-dessus de 45 % des trente derniers jours » est tout sauf facile.
  • Proposer une interface originale et colorée. L’idée est de se démarquer.
  • Gérer un modèle freemium : on a une version gratuite avec publicité et une version payante sans pub avec notification et analyses plus poussées
  • Ne plante pas (en tout cas jusqu’ici avec le petit nombre d’utilisateurs)

C’est une bonne nouvelle en  soi, mais ce n’est pas cela qui me fera gagner de l’argent. Oh non..

UX (expérience utilisateur)

KiloMeter propose donc « une interface originale et colorée. L’idée est de se démarquer. ». Et bien après les premiers tests utilisateurs en face à face auprès il y’a encore du boulot.

De manière assez drôle, les problèmes débutent dès « Google Play ». Le système de Google (ou je n’ai donc aucune prise) propose une interface pour accéder au classique bouton « installer » qui demande de lire deux pages et de cliquer trois fois. Je fais partie de ceux qui sont persuadés qu’un utilisateur d’application a très très peu de patience et perdre ainsi du temps dès le début ruine l’expérience utilisateur (et mon nombre d’installations).

Les problèmes continuent ensuite avec une intro qui rapidement demande de remplir ses mensurations comme si dessous:

Donc s’il veut changer son age l’utilisateur clique sur 40 et…tombe sur ca :

FAIL ! Tous les utilisateurs ont fait une belle grimace de deux secondes à ce moment-là. Ils m’ont quasiment tous dit : « pourquoi je passe de l’âge à un calendrier ? »

C’est typiquement ce genre de problème, ces deux secondes, qui peuvent faire qu’un utilisateur lâche l’application. Oui on en est là :  deux secondes chiantes pour un utilisateur et c’est la désinstallation.

Pour ce problème j’ai une solution, je vais changer l’affichage de l’âge par une date de naissance. L’utilisateur ne sera pas désorienté et on évitera le seul popup de l’application. Mais je dois multiplier les tests utilisateurs pour éviter au maximum ces moments qui cassent la fluidité de l’expérience utilisateur.

Autre point. Mon application est entièrement basée sur des infos que l’on fait défiler horizontalement (allez revoir le GIF qui vous montre comment cela fonctionne).

Et bien cela en déconcerte beaucoup. J’ai d’ailleurs eu cette remarque : « c’est bizarre pour moi ce type d’affichage on trouve cela que dans des intros. Résultat quand on est dans la version normale j’ai l’impression qu’on y est toujours…dans l’intro ! »

Bref faire une « interface originale et colorée. L’idée est de se démarquer. » peut aussi déconcerter l’utilisateur.

À moi de faire qu’on se démarque sans désorienter. Le problème vient du fait que j’ai peu de recul étant le créateur et que j’ai du mal à avoir des retours des utilisateurs pour en prendre…D’où un peu de marketing pour en convaincre !

Marketing/retours d’utilisateurs

J’ai posté mon application sur preapps comme je l’avais lu ici.

Leur site est lent et en quelques jours j’ai l’impression d’avoir eu 0 téléchargement (et donc 0 retour intéressant sur l’app).

Je fouille plein d’autres pistes en ce moment même. Je vous tiendrai au courant dans les semaines qui viennent. Mes premières impressions sont qu’on s’éparpille beaucoup sur beaucoup de sites et que les retours sont difficilement mesurables.

D’un autre côté je suis tombé sur cet article à l’instant sur l’agile marketing qui explique qu’une politique des petits pas est plus importante que de grands plans monolithiques. Je ne suis pas forcément sur la mauvaise voix, à moi de bien mesurer ce que je fais et de m’adapter en conséquence.

Business model

L’application est gratuite avec de la pub comme ci-dessous.

Mais c’est un système freemium et on propose  des abonnements pour enlever la pub et/ou avoir une notification en temps réel et une analyse poussée des activités.  Je réfléchis de plus à d’autres « bonus » comme un coach et un système qui permet de faire le bilan nourriture/activités).  Cela ressemble à cela :

Vous n’imaginez pas à quel point c’était difficile de gérer au niveau technique tout le bouzin. Bonne nouvelle ca marche et ca marche bien. Reste que les premiers retours utilisateurs sont très mitigés :

  • C’est quoi un abonnement ? Ils sont obligatoires ?
  • « C’est quoi un avantage ? » (Réponse : Toutes les fonctionnalités supplémentaires comme le fait d’avoir une notification par exemple, mais ce n’est pas dit assez clairement)

Il ya de la clarification à faire. Et il faudra attendre d’avoir un nombre d’utilisateurs important avant de voir comment se passe l’arbitrage : clic sur les pubs/confort utilisateur. Bref une fois de plus ce n’est pas le travail qui manque.

Le tableau de bord de KiloMeter

La note d’intention

Mon plan pour conquérir le monde est dispo (en détail) ici.

Prochaine étape

Prendre en compte les premiers retours utilisateurs sur l’interface dans un premier temps. Je risque aussi de faire passer l’application en open beta plus tôt que prévu. Quand je dis Open Beta je parle de faire en sorte que KiloMeter soit disponible sans passer par la case « devenez un testeur » sur Google play. On en reparle la prochaine fois.

Ce qu’il reste à faire avant de livrer la prochaine version
  • coder
  • tester
Ce que je compte rajouter dans les versions suivantes (peut-être)
  • De mon point de vue pas grand-chose, c’est les échanges avec les utilisateurs qui me donneront les prochaines fonctionnalités à mettre en avant (ou pas)
  • Te payer un verre de rouge (sans quoi y’a des gens qui lisent vraiment tout, BRAVO !)(mais ça ne fonctionne qu’une fois @JiminyPan )

Testez KiloMeter !

Cliquez sur l’image juste au dessous et  devenez testeurs : c’est gratuit. Un petit retour de 30 s est toujours, oh oui toujours, apprécié.

On n’oublie pas Fit Plus (mon autre app)

google-play-badge

Et pour me suivre

Le joli feed RSS