La définition et la résolution sont deux éléments distincts, mais dépendants entre eux. Il arrive souvent qu’on utilise à tort ces deux termes. Un rapide dossier pour mieux comprendre la différence entre la définition et la résolution des écrans.

ecran bb priv 1

À l’annonce d’un nouveau smartphone ou d’une nouvelle tablette, les constructeurs communiquent souvent des données relatives à l’écran à l’image de la définition ou de la taille d’écran. Parfois, les constructeurs parlent aussi de résolution. Il arrive d’ailleurs souvent que les acteurs de l’industrie s’emmêlent les pinceaux et mélangent résolution avec définition. Il faut dire que l’anglais ne facilite pas les choses puisque resolution, dans la langue de Shakespeare, se traduit aussi bien en français par définition que par résolution. Les anglophones sont donc obligés de passer par des expressions comme display resolution pour la définition ou pixel density pour la résolution. Partons ensemble à la découverte de ces deux termes qui sont finalement faciles à comprendre et qui ont toute leur importance sur une fiche technique.

 

Définition : le nombre de pixels

La définition est le nombre de pixels présents sur la dalle. Elle se calcule en pixels, en multipliant une ligne horizontale de pixel avec une ligne verticale. À titre d’exemple, la définition QHD correspond à 2560 pixels en largeur par 1440 pixels en hauteur (ou l’inverse pour un smartphone tenu en mode portrait), soit au total 3 686 400 pixels. Une dalle 4K / UHD dispose d’un total de 8 294 400 pixels puisque sa définition est de 3840 x 2160 pixels. Comme on peut le voir dans le tableau ci-dessous, la définition QHD dispose d’environ 1,6 fois plus de pixels que la définition Full HD alors que la 4K / UHD intègre 4 fois plus de pixels.

definition

Pour rappel, plus la définition de l’affichage est élevée, plus le GPU (la puce graphique du SoC) aura besoin de puissance pour maintenir un débit d’images similaire à une fréquence de rafraichissement de l’écran de 60 Hz. Pour maintenir un débit d’images de 60 images par seconde avec une définition QHD, il faut une puissance environ 1,5 fois supérieure pour disposer d’une fluidité équivalente à une définition Full HD, comme on avait pu le voir dans un dossier dédié (QHD vs Full HD).

 

Résolution : la densité de pixels

La résolution est le rapport entre la définition de la dalle (exprimée en pixels) et sa taille (exprimée en pouces). On parle donc de Pixel Par Point (PPP) pour la résolution, ou en anglais Pixel Per Inch (PPI). Plus ce nombre est élevé et plus la densité de pixels sera élevée. Prenons deux exemples concrets : une tablette de 10 pouces équipée d’une dalle supportant une définition Full HD (1920 x 1080 pixels) et un smartphone de 6 pouces supportant la même définition. La tablette aura une résolution de 220 PPP contre 367 PPP pour le smartphone. Le calcul étant un peu plus complexe que la définition (il faut diviser le nombre total de pixels par la surface de la dalle), vous pouvez utiliser l’outil PPI Calculator, disponible en ligne.

giffgaff resolution

La résolution est un élément extrêmement important à prendre en compte pour le confort de lecture. En effet, entre le smartphone et la tablette de l’exemple ci-dessous, la qualité d’affichage ne sera pas identique. Sur la tablette, les pixels seront plus « gros » que sur le smartphone, et il sera donc plus facile de les discerner à l’oeil nu, en s’approchant de la tablette. 220 PPP est une résolution assez faible, et la lecture de site web ne sera pas très agréable puisque les caractères ne seront pas bien définis. Ils sembleront légèrement flous, et non pas nets, contrairement au smartphone dont la résolution de 367 PPP suffit.

 

PenTile : la résolution amputée

Au sujet de la résolution et de la définition, il faut prendre en compte une autre variable : le type de dalle. La plupart des écrans LCD utilisent trois sous pixels pour former un pixel : un sous pixel rouge, un sous pixel vert et un sous pixel bleu (RGB). Ce n’est pas le cas des dalles AMOLED de Samsung, qui utilisent la technologie PenTile RGBG. Elle permet de produire à moindre coût et plus facilement des dalles dotées d’une plus haute définition. Mais sur une dalle PenTile, un pixel est composé de deux sous-pixels : soit rouges et verts, soit bleus et verts.

Ainsi, la définition annoncée par Samsung est uniquement atteinte par les sous-pixels verts alors que les sous pixels bleus et verts sont deux fois moins nombreux. Avec des faibles résolutions, comme sur le Galaxy Nexus, la différence avec une dalle RGB classique sauter aux yeux comme on peut le voir sur la photo ci-dessous. Une situation qui ne se retrouve plus sur le Galaxy S6 grâce à sa résolution très élevée : près de 600 PPP pour les sous-pixels verts et 400 PPP pour les sous-pixels bleus et rouges.

htc-one-x-vs-galaxy-nexus-screen-instagram stuff review

 

Le pouvoir de résolution de l’œil humain

On pourrait donc croire qu’une résolution plus élevée est toujours bonne à prendre. C’était sans compter sur la gourmandise des hautes définitions, que ce soit en termes d’autonomie, mais également en puissance GPU comme nous l’avons vu plus haut, mais aussi sur le pouvoir de résolution de l’œil humain, un concept que nous avons longuement étudié dans notre dossier sur la courser à la 4K / UHD.

En quelques mots, l’œeil humain n’est pas capable de discerner les très hautes résolutions. Apple considère que la résolution de 300 PPP est la limite idéale, mais il faut prendre en compte les personnes bénéficiant d’une excellente vue, mais aussi la distance d’affichage. Plus l’œil sera proche de l’écran, plus la résolution devra être élevée et certains réussissent à discerner des détails jusqu’à 600 PPP – sans loupe -, mais il s’agit d’une frange minoritaire de la population, avec l’œil collé à l’écran.

Pour un usage normal, 300 – 400 PPP semblent donc constituer une résolution correcte. En dessous, les plus pointilleux commenceront à percevoir les pixels. Au-delà, la consommation d’énergie sera en hausse, pour un bénéfice pas forcément visible pour la majorité des utilisateurs. En fait, seule la réalité virtuelle nécessite de très hautes résolutions, du QHD, voire de la 4K / UHD pour ne pas discerner les pixels (la grille de pixels), l’image étant grossie par les lentilles.

 

La liste des différentes définitions

Définition (en pixels)RatioIntituléNom courantAppareils
240 x 3204:3QVGALG Optimus L3 II
320 x 4803:2HVGAiPhone 3G
480 x 8005:3WVGASamsung Galaxy SIII Mini
480 x 85416:9FWVGASony Xperia L
540 x 96016:9qHDSamsung Galaxy S4 Mini
640 x 9603:2DVGAiPhone 4S
640 x 113616:9WDVGAiPhone 5S
720 x 128016:9WXGAHD / 720pMotorola Moto G
768 x 128016:10WXGANokia Lumia 1020
1080 x 180015:9Meizu MX3
1080 x 192016:9FHDFull HD / 1080p / 1080iHTC One M8
1200 x 192016:10WUXGAAsus FonePad Note 6
1080 x 204817:9Projecteurs Christie
1440 x 256016:9(W)QHD
WQXGA
2KLG G3 ?
1600 x 256016:10WQXGAGalaxy NotePro 12.2
2160 x 384016:9UHD4KToshiba Satellite P55t
2160 x 409617:9DCI 4KCanon DP-V3010
4320 x 768016:9FUHD8KPrototype Sharp 85"