Les constructeurs de smartphones tels que Samsung, Sony, HTC, etc. développent leur propre interface utilisateur plus communément appelée « surcouche logicielle ». Même si techniquement, on ne peut pas les comparer à des vraies surcouches, étant donné qu’elle remplace l’interface de base.

Nova-Launcher-Jelly-Bean

Android Stock sur Android 4.2 (Jelly Bean)

Cette surcouche logicielle apporte aux terminaux des fonctionnalités supplémentaires et permet aux constructeurs de se démarquer de leurs concurrents. Ainsi, Samsung adopte sa surcouche TouchWiz 5.0 qui propose, entre autres, le mode multi-fenêtres.

Les téléphones ou tablettes Google, au premier rang desquels le Nexus 5, se démarquent par le fait qu’ils fonctionnent sous le système d’exploitation Android à l’état pur et qu’ils ne disposent pas de surcouche. On nomme de tels téléphones des « stock Android ».