Windows, Mac OS, ChromeOS et les autres : les possibilités sont multiples lorsqu’il s’agit de choisir l’OS d’un ordinateur de bureau. Android s’invite dans la cour de récréation, en version Jelly Bean 4.2.2, alors même que Jelly Bean 4.1 avait eu droit au même traitement il y a quelques mois.

Jelly Bean pour PC

Envie de tester Android Jelly Bean 4.2.2 sur votre PC ? L’expérience a surtout du sens si votre machine possède un écran tactile, mais est néanmoins possible sur tout type d’ordinateur. C’est l’équipe de Learn2Crack qui s’est collée à la tâche et nous a concocté un tutoriel pour aider les néophytes à se lancer dans l’aventure.

Pour ce faire, il vous faut télécharger la dernière version du logiciel VirtualBox ainsi qu’Android x86. Nul besoin d’être un geek accompli (quoique…), il suffit de suivre les 10 étapes recensées par Learn2Crack.

  • Installer VirtualBox sur le PC.
  • Ouvrir VirtualBox et sélectionner « New ». Dans la boîte de dialogue qui s’ouvre, tapez le nom que vous souhaitez et choisissez « Type : Linux » puis « Version : Other Linux », et choisissez Continuer (Next).
  • Choisissez dans la boîte de dialogue suivante la taille de mémoire que vous souhaitez (512 Mo minimum).
  • Dans la boîte de dialogue suivante, choisissez la création d’un disque dur virtuel. Sélectionnez « VDI » puis une localisation fixe ou dynamique, puis créez le disque dur virtuel.
  • Choisissez « Virtual Device » puis réglages, et une boîte de dialogue doit s’ouvrir. Dans celle-ci, choisissez : Storage > Storage Tree > Empty puis dans les section concernées, sélection le dossier iso Android 4.2 que vous avez téléchargé, puis cliquez sur OK.
  • Ouvrez le disque dur virtuel. Choisissez Install Android-x86 sur le disque dur.
  • Sur l’écran suivant, choisissez Create/Modify Partition.
  • Créez une partition « bootable » et choisissez « écrire ». Quittez ensuite.
  • Installez Android dans sda1 et choisissez le type ext3, puis cochez oui à l’installation demandée.
  • Après l’installation, effacez l’iso de VirtualBox et rebootez.

Après l’opération, il est possible de booter sur Android. Qui prendra le temps de tester ?