On peut prolonger l’autonomie de certains smartphones de plus de 20 % en modifiant et en paramétrant son kernel. Nous vous expliquons comment faire.

Suite à notre article d’introduction à la modification du kernel, nous avons approfondi cette technique pour mesurer le gain d’autonomie et vous expliquer comment en faire autant.

Qu’est-ce qu’un kernel ? 

Le kernel ou noyau est comme son nom l’indique le cœur d’un système d’exploitation, c’est lui qui permet la communication entre les différents composants, qu’ils soient logiciels ou matériels, et qui gère les ressources de l’appareil. C’est lui qui, par exemple, va gérer à quel moment le processeur doit augmenter sa puissance et quand la baisser. Si vous voulez plus d’informations nous vous invitons à consulter cet article très complet sur le sujet !

Il est possible d’installer sur un téléphone ce qu’on appelle un custom kernel, et de le paramétrer différemment. À la manière d’une ROM custom, il va cette fois-ci non pas changer votre système d’exploitation mais la façon dont le téléphone gère sa consommation d’énergie. L’un des plus connus est ElementalX, et c’est celui que nous utilisons ici.

Installation d’un custom kernel 

Attention pour ce tutoriel nous avons utilisé un Nexus 5X, il se peut donc que notre technique ne soit pas complètement la même pour votre smartphone. Pour connaitre la technique la plus adaptée à votre smartphone nous vous invitons à visiter le forum XDA-Developers dédié à votre smartphone et à rechercher « Adavnced Interactive Governor Tweaks ».

Tout d’abord il faut que votre smartphone soit rooté et qu’un custom recovery soit installé. Pour notre Nexus 5X sous Android 7.1.1, nous avons suivi ce guide.

Lorsque votre smartphone est rooté et qu’un custom recovery est installé (ici TWRP), téléchargez le kernel ElementalX depuis votre smartphone en vous rendant à cette adresse. Choisissez alors votre smartphone dans la liste puis cliquez dessus. Vous arrivez sur sa page dédiée et ici il suffit de descendre jusqu’aux options de téléchargement et de télécharger le noyau approprié à votre version d’Android, ici nous sommes sur Android 7.1.1 donc nous prenons le Kernel pour 7.1.+.

Vous arrivez alors sur la page de téléchargement, cliquez sur « Begin Download » puis choisissez le serveur de téléchargement le plus près de chez vous (dans notre cas c’est le serveur Allemand, le reste étant soit aux Etats-Unis soit au Canada), cliquez dessus et le téléchargement se lance.

Le téléchargement terminé, éteignez votre smartphone et redémarrer dans le recovery. Sur la plupart des téléphones vous devez pour cela allumer votre téléphone en maintenant le bouton de marche-arrêt et la touche volume bas. Lorsque vous arrivez dans ce que l’on appelle le « bootloader » il vous suffit d’utiliser les touches de volumes pour naviguer, d’aller jusqu’à « Recovery Mode » et de valider d’une pression sur le bouton power. Vous arrivez alors dans le recovery.

Quand vous arrivez dans le menu, cliquez sur « Installer » (ou « Install » si votre recovery est paramétré en Anglais) puis aller jusqu’au dossier où se trouve le zip du Kernel à flasher (il se trouve le plus souvent dans le dossier « Download »). Quand vous avez trouvé votre ZIP, cliquez dessus et lancez l’installation.

L’installation d’ElementalX ne permettant pas de faire de capture d’écran, voici la marche à suivre pour un Nexus 5X. Comme nous vous y invitions précédemment, veillez à trouver les réglages correspondant à votre terminal.

1er écran : Cochez « I agree with the terms of use »

2e écran : Cochez 1440MHz

3e écran : Cochez 1824MHz

4e écran : Cochez FIOPS et 512

5e écran : Cochez Disable S2W/DT2W

6e écran : Cochez Sweep left

7e écran : Ne cochez rien

8e écran : Cliquez sur Install ElementalX

L’installation terminée, revenez sur TWRP et cliquez sur « Effacer cache/dalvik » (ou Wipe cache/dalvik) puis sur « Redémarrer le système« .

Paramétrage du gouverneur CPU

De retour sur Android, téléchargez l’application EX Kernel Manager sur le Play Store. Elle coûte 3,39 euros, mais c’est le prix à payer pour prolonger l’autonomie de son smartphone.

Ouvrez l’application, acceptez la permission root, puis allez dans la section CPU, puis dans les options « Gouverneur CPU » et « Gouverneur CPU (Big cluster) » choisissez « interactive » & cliquez sur « Options du gouverneur« .

Attention, c’est ici que les différences entre les terminaux arrivent, les options que nous allons activer sur le Nexus 5X ne sont pas compatibles avec celles pour le OnePlus 3T par exemple. Nous vous invitons donc une nouvelle fois à suivre la démarche adaptée à votre smartphone depuis le forum XDA Developpers qui lui est dédié.

Si vous avez un Nexus 5X recopiez exactement ce qui est noté sur les captures d’écran ci-dessous :

À gauche, les options pour le « Little cluster »              À droite, les options pour le « Big cluster »

Cliquez sur « Enregistrer » et passez à l’étape suivante.

Désactivez l’option touchboost également dans le menu du CPU. Allez ensuite dans « Boost CPU » et faites en sorte que les options soient comme dans cette capture :

Votre kernel est maintenant modifié. Votre autonomie devrait donc être considérablement meilleure lors d’une utilisation classique. Mais à quel point ?

Quel gain d’autonomie ?

Pour ce test, nous avons mesuré l’autonomie de notre Nexus 5X avant puis après la modification du kernel et le paramétrage du governor. Notre protocole de test d’autonomie simule une utilisation quotidienne (appels, SMS, applications, navigation sur Internet, etc.) en utilisant la solution de l’entreprise française SmartViser.

Avec le kernel d’origine, l’appareil a tenu 15 heures et 48 minutes. Après la modification, il a tenu 19 heures et 9 minutes. Un gain significatif de 3 h 21 min, soit 21 %, qui prouve bel et bien l’efficacité de cette méthode ! C’est d’autant plus utile sur le Nexus 5X, réputé pour sa mauvaise autonomie.

Est-ce qu’on vous conseille cette méthode ? Si vous êtes assez téméraire pour rooter votre smartphone, installer un recovery, un kernel puis le paramétrer, oui ! Quel smartphone ne profiterait pas d’un gain d’autonomie ?

Cependant même si vous pouvez dé-rooter votre smartphone après avoir installé le kernel, celui-ci empêche l’installation des mises à jour OTA sur certains smartphones. Pour d’autres, le kernel d’origine sera réinstallé et il faudra alors refaire toute la manipulation. D’ailleurs le kernel ElementalX est différent selon les versions d’Android, ce qui montre bien qu’une mise à jour d’Android doit s’accompagner d’une nouvelle installation du custom kernel.

À lire sur FrAndroid : Comment une modification du noyau peut augmenter sensiblement l’autonomie de son smartphone Android