Vous avez sûrement un paquet de Go sur les bras à la fin du mois dans votre forfait mobile ? DentCoin veut faciliter l’échange de données entre utilisateurs pour éviter ce gâchis.

Une vraie plateforme d’échange de Go, voilà le concept de DentCoin

Sous la forme d’une ICO, DentCoin cherche des fonds pour créer un marché de la data mobile. L’idée est de pouvoir vendre, acheter et donner des Go de données mobiles non utilisées à travers une plateforme basée sur l’Ethereum. Si vous ne connaissez pas l’Ethereum, il est nécessaire de s’y intéresser pour comprendre l’intérêt d’une telle application. Un excellent dossier publié sur Numerama vous permettra d’y voir plus clair.

La vente, l’achat et le don de données mobiles dans le monde entier

Même si en France une telle idée semble sans intérêt, étant donné que nos forfaits comportent une grosse quantité de données, ce n’est pas le cas dans la grande majorité des autres marchés. En Amérique du Nord, mais également dans certains pays d’Europe ou en Asie… les opérateurs mobiles n’offrent pas des enveloppes très généreuses pour profiter de la 3G et de la 4G en mobilité. De plus, même si la fin des frais d’itinérance a été mise en place en Europe, ce n’est pas le cas des autres régions du monde. Les utilisateurs pourraient donc également acheter des quantités de données dans les pays qu’ils visitent.

Dent souhaite apporter une véritable solution à ces problématiques à travers une plateforme dédiée. Pour acheter et vendre, il sera nécessaire d’utiliser des jetons DENT, une monnaie basée sur une chaîne de blocs. Il serait ensuite possible de consommer les données achetées sur son smartphone.

S’agit-il d’une escroquerie ?

Pour lancer ce projet, Dent a besoin de fonds. Ces fonds permettront, selon eux, de débuter le développement de la plateforme, mais aussi de l’application mobile Dent sur iOS et Android.

Ce qui semble le plus risqué dans ce projet est la négociation avec les différents acteurs du marché dont les opérateurs mobiles. Ces derniers ont la main-mise sur leurs clients et il n’existe pas aujourd’hui de standard pour échanger des données mobiles entre utilisateurs. De plus, on recense des centaines d’opérateurs mobiles dans le monde. Ce point nous semble si obscur, que nous avons du mal à comprendre comment Dent pourrait créer une plateforme viable. Les créateurs du projet n’expliquent nul part leur stratégie (le whitepaper est disponible à cette adresse), ce qui semble déroutant et pourrait nous amener à penser qu’il s’agit d’un SCAM. C’est-à-dire : une escroquerie pure et simple.

Malgré tout, le projet a déjà collecté plus de 20 000 ETH, soit environ 3 millions d’euros (au cours actuel de l’ether) dans sa phase d’ICO. Pour rappel, le sigle ICO (Initial Coin Offering) dérive de l’expression plus connue IPO (Initial Public Offering, une introduction d’une entreprise en bourse), il s’agit d’une levée de fonds en crypto-monnaie.

Nous allons continuer à suivre ce projet dans les prochains mois, mais nous nous conseillons à ne pas investir dedans. Plus tôt en juillet, nous avions découvert status.im, un autre projet qui a réussi son ICO avec une levée de fonds de 300 millions de dollars. Avec l’abondance des ICO à venir, il y aura plein d’autres projets intrigants à surveiller ces prochains mois. Nous en profiterons pour vous détailler les rouages techniques de ce nouveau monde.