Nous vous avions parlé des grandes difficultés de Surcouf, qui n’était plus capable de payer ses dettes fournisseurs. Malheureusement, aucun repreneur ne s’est manifesté, Surcouf est donc en liquidation judiciaire depuis hier.

L’aventure Surcouf, ce sont vingt années dédiées à la vente de produits high-tech et malheureusement un « virage » e-marchand mal engagé. Les difficultés ont commencé en 2010, Surcouf avait enregistré 20 millions d’euros de perte pour un chiffre d’affaires de 160 millions d’euros, ce qui avait déjà été un coup fatal pour plusieurs employés ainsi que pour deux magasins. Aujourd’hui, ce sont 379 salariés qui vont se retrouver sans emploi. On imagine donc la déception de toute cette entreprise, appartenant à un groupe possédé par Hugues Mulliez (famille « Auchan »).

Ce n’est pas la seule enseigne touchée par la vague « e-commerce », La Fnac cherche également à se relancer continuellement pour faire face à la déferlante Amazon ou encore aux « pure-players » comme RueDuCommerce, LDLC ou encore CDiscount.