Le chinois Huawei a décidé d’ouvrir un centre de Recherche & Développement en Finlande. 

Huawei a compris qu’il était temps de réaliser des investissements stratégiques pour s’installer durablement en Europe. L’énorme équipementier et fabricant chinois, grand rival de ZTE, vient d’annoncer l’ouverture d’un centre de Recherche & Développement en Finlande. Cet investissement est estimé à 70 millions d’euros sur 5 ans et devrait entraîner 100 recrutements. 

Ce centre aura pour mission de développer du logiciel et des applications, en “optimisant l’expérience utilisateurs des systèmes d’exploitation existants, tels qu’Android et Windows Phone 8.” pour reprendre les mots de Huawei.

Huawei n’est pas à sa première opération de ce type, ce sont déjà plus de 2 milliards d’euros qui ont été investis au Royaume-Uni. Au total, Huawei a déjà recruté 7000 salariés en Europe, dont 600 en France.

Le groupe chinois est suivi de près par la Commission Européenne, une procédure à été lancée pour “dumping”. Néanmoins, la pression est moins forte qu’aux Etats-Unis où le moindre geste de Huawei est analysé.

Les derniers produits disponibles dans nos contrées sont le Huawei Ascend P1 et le D1 Quad XL.

Note : Huawei va sûrement pouvoir profiter de la main d’oeuvre licenciée par le géant Nokia suite à différents plans sociaux.