Aux Etats-Unis, il n’est pas rare que les patrons prennent des positions très franches sur les questions de politique. Mark Zuckerberg (PDG et fondateur de Facebook) vient donc d’annoncer le lancement d’un groupe de pression politique nommé « FWD.us », l’objectif est de modifier le système d’immigration actuel.

Generic

L’immigration est un sujet « chaud » aux Etats-Unis, comme en France. Dans la Silicon Valley (Californie), l’objectif des grands groupes et des startups est d’attirer les talents du monde entier. Il faut dire que de nombreux patrons sont d’origine « étrangère », par exemple Sergey Brin (Google), Jerry Yang (Yahoo!) ou encore Steve Chen (YouTube). 

« FWD.us » pour ForWarD US (que l’on traduit par « Suivez-nous ») est donc un lobby qui agira directement auprès des démocrates et des républicains. Mark Zurckerberg l’annonce clairement, il est « pour une réforme complète de l’immigration, qui débute avec la sécurité effective à la frontière [mexicaine], qui permette [aux sans-papiers] de suivre un chemin vers la citoyenneté et nous autorise à attirer les gens les plus talentueux et les plus travailleurs, quel que soit l’endroit où ils sont nés« .

Ce lobby a été rejoint par de nombreuses personnalités de la Silicon Valley : Drew Houston (Dropbox), Reid Hoffman (LinkedIn), Marissa Meyer (Yahoo!) ou encore Eric Schmidt (Google).