Dailymotion est au coeur d’une bataille économique. Le site coûte cher et nécessite une stratégie ambitieuse pour lutter face à des géants comme YouTube, contrôlé par Google. Détenu actuellement à 100% par Orange, Yahoo! s’était déclaré intéressé et avait entamé des négociations. Néanmoins, l’Etat français vient de tout bloquer sans proposer de solution de « reprise ».

4732_dailymotion

En 2011, Orange (France Telecom) avait acquis en deux étapes 100% du capital, néanmoins l’opérateur n’a pas l’investissement nécessaire ni les ambitions pour développer Dailymotion. C’est pour cela qu’un « acquéreur » était recherché depuis, cela doit permettre à Dailymotion d’avoir les moyens nécessaires et surtout l’ambition de se développer. Yahoo! était donc rentré dans des négociations pour prendre le contrôle de 75% du groupe début 2013. Jusqu’à ce que l’Etat français s’en mêle.

Question d’intelligence économique, il n’est pas concevable que Dailymotion tombe dans des mains étrangères. Fleur Pellerin, ministre de l’économie numérique, a déclaré : « Nous ne voulons pas d’une absorption pure et simple par un portail Internet. Nous ne cherchons pas non plus à nous protéger contre une invasion américaine. Nous voulons juste que le noyau dur demeure Dailymotion. ».

Pour rappel, l’Etat français était déjà rentré dans le capital de Dailymotion à travers le Fonds Stratégique d’Investissement (FSI). Cette fois-ci, l’histoire est différente. Les dirigeants de Dailymotion souhaitent lever 50 millions d’euros pour accélérer leurs projets. Les projets sont ambitieux mais nécessaires pour le développement de la seconde plateforme de vidéos au monde, dix fois plus petite que YouTube : Recherche & Développement, stratégie d’internationalisation, achat de droits, acquisitions technologiques, etc.

En bloquant l’acquisition par Yahoo, l’Etat français met en péril Dailymotion. Néanmoins, la société numérique PME (FSN PME) et la Caisse des Dépôts pourraient être amenés à rentrer dans le capital de Dailymotion pour lui permettre de se développer. Ces deux fonds ont été mis en place pour soutenir les industries françaises.

Dailymotion a été créé en 2005 par Benjamin Bejbaum et Olivier Poitrey. Le site gagne de l’argent depuis deux ans. Il s’agit du 31e site le plus visité au monde et de la deuxième plateforme mondiale, avec 116 millions de visiteurs uniques par mois et 2 milliards de vidéos vues par mois. C’est une société valorisée à 300 millions de dollars.