L’affaire Dailymotion continue, après l’épisode « l’Etat français s’implique et bloque la transaction avec Yahoo! », voici le nouvel épisode intitulé « Stéphane Richard part rencontrer les leaders de la Silicon Valley » suivi par un autre épisode intitulé « Vivendi et Le Monde Libre auraient fait une offre à Orange pour l’acquisition de Dailymotion ».

ORANGE DAILYMOTION

Cédric Tournay, PDG de Dailymotion

Souvenez-vous, le ministre français du redressement productif, Arnaud Montebourg, s’est opposé en début de semaine au rachat de 75% du capital de Dailymotion par l’Américain Yahoo!. Une histoire qui n’a pas arrangé les affaires au sein du gouvernement français.

Stéphane Richard, PDG d’Orange, a quant à lui annoncé un voyage à la Silicon Valley afin de rencontrer les géants du web : Amazon, Apple, Yahoo!, Google, Facebook… Au-delà de l’affaire Dailymotion, ce voyage s’inscrit dans une logique commerciale. En effet, Orange travaille régulièrement avec toutes ces entreprises.

Dans un entretien avec Le Monde, Cédric Tournay (PDG de Dailymotion) se dit « évidemment » déçu que Yahoo! ait abandonné les négociations. Néanmoins, les choses semblent évoluer assez vite : il a reçu de nombreuses offres depuis l’abandon du géant américain.

En effet, Dailymotion aurait reçu deux offres françaises. La première serait celle de Le Monde Libre détenu par Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Pierre Bergé. Vivendi, groupe français, aurait également fait une offre. Néanmoins, selon Freenews, il semble que ces deux acteurs auraient fait une offre à « un prix cependant très inférieur » à celui de Yahoo!.

Alors Dailymotion restera entièrement français ? Pas sûr selon Cédric Tournay : « Certes, nos racines sont françaises, nos équipes aussi, majoritairement, mais nous sommes présents à Londres, à New York, à Palo Alto… Les États-Unis sont notre premier marché, représentant 35% de notre chiffre d’affaires. C’est plus que la France.« . De son côté l’État français souhaite qu’Orange reste en partie actionnaire de Dailymotion. Comme vous le savez, l’État français est actionnaire à hauteur d’environ 25% d’Orange (France Telecom).

En tout cas, peu d’inquiétudes à court terme pour Dailymotion selon son PDG :

« Aujourd’hui, Dailymotion va très bien: nous croissons de 60 % par an, nous avons de nombreux projets de développement, nous sommes profitables. Dans ce contexte, Orange entend bien jouer son rôle d’actionnaire et de partenaire industriel, comme il le fait depuis deux ans« .