On se demandait depuis plusieurs semaine qui allait reprendre les rennes de Palm. Hewlett-Packard (HP) vient d’annoncer lors d’une conférence de presse le rachat de Palm d’après un accord signé le 28 avril 2010. La transaction est de 1,2 milliard d’euros. « L’acquisition de Palm est une opportunité de transformation. » a déclaré Todd Bradley (HP).

« La combinaison de la puissance financière et de la présence mondiale de HP avec la plate-forme sans égale WebOS renforcera la capacité de HP à mieux participer aux marchés très rentables et en pleine expansion des téléphones intelligents et des appareils mobiles connectés ». C’est évident que l’expérience de Palm devrait beaucoup servir à HP pour renforcer sa position sur le marché de la mobilité.

La fusion devrait être finalisée au troisième trimestre.