Après des mois de discussions avec les principaux réseaux sociaux, UFC-Que Choisir s’est résolu à assigner Twitter, Facebook et Google + en justice. L’association de protection des consommateurs leur reproche notamment leurs politiques de collecte des données personnelles, jugées abusives.

facebook-like-and-dislike-650x0

L’UFC-Que Choisir en a marre. Après 10 mois de discussions à l’amiable avec les trois principaux réseaux sociaux, l’association de protection des consommateurs a assigné Facebook, Twitter et Google + devant le tribunal de grande instance de Paris. Elle leur reproche de ne pas respecter le code de consommation et la loi informatique et libertés. Concrètement, l’association reproche aux trois poids lourds des réseaux sociaux de surveiller de bien trop près leurs utilisateurs, et de ne jamais les prévenir de façon explicite. Elle prend notamment l’exemple des boutons de partages situés un peu partout aux côtés des contenus web (vidéo, articles, achats) et déclare au micro de France Info :

« Ce sont des icônes espions, qui permettent de savoir que vous avez visité la page et qui suivent votre comportement sur internet. Cela favorise la publicité ciblée. »

L’autre point d’achoppement entre UFC-Que Choisir et les réseaux sociaux concerne les conditions générales d’utilisation des réseaux sociaux, ces contrats que personne ne lit et que tout le monde accepte pour accéder aux services proposés. L’association demande à ce que ces derniers soient désormais entièrement rédigés en français, plus clairs pour les utilisateurs et surtout en conformité avec la loi française. UFC constate à ce titre qu’il est extrêmement difficile pour un utilisateur d’un réseau social de retirer définitivement des informations ou des images liées à son profil.

En marge de l’assignation, une pétition a été lancée sur le site de l’association. Une campagne de sensibilisation a également été lancée avec la diffusion de deux vidéos. Voici la version femme (existe également en version homme) :

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid