La société américaine Google a mis la main sur une compagnie spécialisée dans la conception de satellites. Elle répond au nom de Skybox Imaging, et permettra au géant américain de mener à bien ses projets « spatiaux ».

skybox

Google débute les grandes manœuvres concernant ses projets de conquête de l’espace. On apprend aujourd’hui que la firme de Moutain View a confirmé l’acquisition de Skybox, un jeune fabricant de satellites. L’information n’est guère étonnante puisque les bruits courraient depuis quelques temps sur ce rachat, et elle vient confirmer celle du Wall Street Journal, parue début juin, et qui affirmait que Google s’apprête à lancer une véritable flotte de satellites autour de la terre. Leur mission consisterait à déployer internet, même dans les régions les plus isolées du monde.

Alors qu’on évoquait d’abord la somme de un milliard de dollars, il semblerait que ce rachat de Skybox se soit conclu aux alentours de 500 millions de dollars, soit moitié moins. Google s’est fendu d’un petit commentaire : « Nous avons conclu le rachat de Skybox et nous allons les accueillir chez Google. Leurs satellites nous aiderons à maintenir la précision de nos cartes, avec des images mises à jour. Avec le temps, nous espérons que les équipes Skybox et leur technologie nous aiderons à améliorer l’accès à Internet et l’appel à l’aide en cas de catastrophe ». Les employés de Skybox rejoindraient effectivement la division Accès et Energie de Google, et continuerons de travailler sur la construction de satellites. Il faut savoir que la firme n’en a pour l’heure qu’un seul en orbite autour de la terre, mais pourrait en posséder 24 à long terme.

Cette acquisition – si elle est validée par les autorités de la régulation – ne serait que la première étape d’un projet qui s’annonce long et onéreux.