Un jeune Nantais de 18 ans, Guillaume Rolland, participait cette année à la finale du Google Science Fair 2014, un concours de sciences organisé par Google et qui réunit les meilleures inventions de l’année.

google science fair

Malheureusement, Guillaume Rolland n’a pas gagné. Mais son invention avait le mérite d’être très originale puisqu’il s’agissait d’un réveil olfactif. À l’heure prévue par son utilisateur, l’appareil libère une dose d’huile essentielle – les parfums peuvent être divers – et c’est ce changement d’odeur qui est censé le réveiller. Visiblement, l’appareil fonctionne très bien et a su intéresser la firme de Moutain View. C’est en tout cas une belle reconnaissance que de faire partie des quinze derniers finalistes, d’être invité à San Francisco, et d’arpenter les dédales du Google Plex. Le jeune homme va maintenant pouvoir rentrer en France et il espère pouvoir commercialiser son invention d’ici peu. Interrogé par le journal 20minutes, Guillaume a expliqué que son projet pourrait «voir le jour d’ici l’année prochaine, si tout se passe bien» puisqu’il est actuellement en négociations avec des entreprises.

Et si le réveil olfactif n’a pas gagné, c’est parce qu’il était en concurrence avec des projets un peu plus axé « paix sur la terre » et « nous voulons faire un monde meilleur ». Dans la catégorie du garçon (17-18 ans) c’est une Canadienne, Haley Todesco, qui a remporté le premier prix avec un projet de nettoyage du sable pollué par le pétrole. Quant au premier prix global, il a été accordé à trois jeunes Irlandaises qui ont découvert une bactérie capable d’accélérer la germination. Google indique que c’est après avoir vu la détresse engendrée par une famine en Afrique (2011) qu’elles ont commencé à faire des recherches sur le sujet. Une success-story à l’américaine.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

En attendant de tester le réveil olfactif, voici notre sélection de réveils gratuits à tester !