Google s’est trouvé un concurrent dans la course aux smartphones modulaires. Une société basée en Finlande, V-Senn, va proposer sa propre version du mobile à construire soi-même.

Ara

Le projet Ara de Google

Alors que l’aboutissement du Projet Ara n’est pas encore là, un concurrent pointe déjà le bout de son nez. Il s’agit de V-Senn, une start-up fondée notamment par un ancien du programme Nokia Android X. Ce que propose V-Senn, c’est un smartphone modulaire, dont la partie hardware peut être modifiée et choisie comme le veut l’utilisateur. Enfin, pas tous, mais quatre d’entre eux : la caméra, la batterie, la mémoire RAM, et le processeur. Comme pour le projet Ara, le téléphone se construit sur une base commune : un écran de 4,7 pouces avec une résolution Full HD, offrant une densité de 468,7 pixels par pouce. Avec cette taille d’écran, le mobile arborera des dimensions de 124 x 63 x 8,9 mm.

Les informations sont encore rares sur la bête, mais V-Senn assure que chaque smartphone bénéficiera d’un suivi logiciel de 4 ans, et que le constructeur n’offrira pas de surcouche. C’est un Android Stock qui animera l’appareil. V-Senn mise aussi sur la sécurité, avec un triple chiffrement des données, et l’accès gratuit à un VPN et un Cloud sécurisé. Enfin, le look du téléphone sera personnalisable, mais il faudra attendre une avancée du projet pour s’en faire une idée.