À l’occasion du 31e congrès annuel du Chaos Computer Club (ou CCC), Jan Krissler, aussi connu sous le nom de Starbug, a expliqué comment il a réussi à reproduire l’empreinte digitale de la ministre de la Défense allemande, Ursula von der Leyen, à partir d’une simple photo et d’un logiciel grand public.

20141204_114903

Le Chaos Computer Club, qui se présente comme la plus grande association européenne de hackers, a annoncé lors de son dernier congrès qu’il était possible de reproduire une empreinte digitale à partir de photos de doigts. C’est en tout cas ce qu’a démontré Jan Krissler à l’occasion d’une conférence donnée il y a peu. Une conférence que l’on peut d’ailleurs retrouver sur YouTube, mais uniquement en allemand.

pouce 1

Jan Krissler a ainsi démontré qu’il est possible de reproduire l’empreinte digitale d’une personne donnée à partir de plusieurs photos de doigts prises sous des angles différents et d’un logiciel de reconnaissance d’empreintes digitales à destination du grand public, Verifinger. Pour appuyer sa démonstration, Jan Krissler a montré comment il a réussi à reproduire l’empreinte digitale de la ministre de Défense allemande, Ursula von der Leyen, essentiellement en se basant sur une photo de son pouce prise durant une conférence qui s’est tenue en octobre dernier. Et Starbug de conclure : « Après cette démonstration, les politiciens porteront sûrement des gants quand ils parleront en public ». Une démonstration qui remet effectivement en cause la sécurité des capteurs d’empreintes digitales, mais n’est en tout cas pas accessible à tout le monde.

pouce 2

Ce n’est pas la première fois que la sécurité des capteurs d’empreinte digitale est remise en cause. En avril dernier, les hackers de SRLabs avaient déjà démontré que les capteurs d’empreintes digitales pouvaient facilement être dupés par un simple moule d’une empreinte digitale façonné à l’aide d’une imprimante 3D.