Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du numérique a annoncé hier sur France Inter que la SNCF va lancer un appel d’offres au début du mois de février prochain pour installer le Wi-Fi dans les TGV.

TGV-Duplex_Paris

La SNCF commence l’année avec de bonnes résolutions. En octobre dernier Axelle Lemaire, la secrétaire d’État chargée du numérique avait demandé sur Twitter à la SNCF de réfléchir à l’installation du Wi-Fi dans les TGV. Il semble que les choses avancent bien puisqu’Axelle Lemaire a annoncé hier au micro de France Inter qu’un appel d’offres sera lancé au début du mois de février prochain par la SNCF pour s’occuper du sujet. Axelle Lemaire a d’ailleurs souhaité, à titre personnel, « que l’usage du Wi-Fi soit sans surcoût pour les passagers ».

Peut-on espérer avoir du Wi-Fi avant la fin de l’année dans la majorité des TGV ? Rien n’est moins sûr, explique Le Monde. La question a en effet déjà été posée l’année dernière par le député Lionel Tardy au gouvernement. Et la réponse laisse entendre que la mise en place d’un réseau Wi-Fi dans les trains à grande vitesse est complexe :

« D’un point de vue technique, équiper un TGV en WiFi requiert, du fait de la vitesse du train, la mise en oeuvre de solutions plus élaborées que celles utilisées pour équiper un lieu public, comme une gare, ou un véhicule se déplaçant à faible vitesse, comme un bus. »

La SNCF a d’ailleurs partiellement répondu à la question sur son site web, au début de l’année 2014. Selon la SNCF, le déploiement du Wi-Fi est très coûteux, de l’ordre de 350 000 euros par rame. Et il y a actuellement 450 rames de TGV en service. Si déploiement il y a, la SNCF indique que cela se fera sur plusieurs années – on parle de 3 ans – et avec un déploiement progressif en partenariat avec les opérateurs mobiles. Une réponse qui laisse penser que le Wi-Fi n’est pas près d’arriver gratuitement dans les TGV.

Il existe actuellement une ligne de TGV proposant le Wi-Fi à son bord. Il s’agit de la ligne TGV Est (Paris-Strasbourg-Zurich-Stuttgart-Munich) qui propose une connexion en Wi-Fi. Cette dernière est actuellement facturée 4,99 euros de l’heure.