Le MWC a été le théâtre d’annonces dans le monde du paiement sans contact sur mobile. Google a annoncé Android Pay et Samsung a également dévoilé sa solution Pay qui vient faire concurrence à Apple Pay. Mais ces trois acteurs ne sont pas seuls puisque Visa et Mastercard comptent bien aussi avoir leur part du gâteau.

paiement mobile

Le paiement sans contact va devenir la norme d’ici quelques années, qu’on aime ou pas l’idée. L’année 2015 devrait signer l’arrivée des premières applications en France et en Europe alors que les États-Unis en sont déjà équipés depuis l’année dernière, avec notamment la disponibilité d’Apple Pay. Rapidement, la concurrence s’est mise en route pour tenter de faire de l’ombre à la solution d’Apple. Le Mobile World Congress de Barcelone a donc été l’occasion pour divers acteurs de dévoiler leurs projets dans le domaine du paiement sans contact sur mobile.

À chaque fois, le système est plus ou moins similaire : au lieu de payer avec sa carte bancaire, le consommateur approchera son smartphone du terminal de paiement. L’authentification se fera parfois de manière différente selon les solutions.

 

Samsung Pay : plus de 30 millions de terminaux compatibles

Le premier à dégainer  n’est autre que Samsung lors de l’annonce des Galaxy S6 et S6 edge. Le nom de la solution est simple et évidente : Samsung Pay. La solution du Coréen a de nombreux avantages puisqu’elle utilise les technologies NFC, mais également MST (grâce au rachat de la star-up LoopPay), ce qui permet d’être compatible avec des terminaux de paiement non NFC. Samsung précise ainsi que Samsung Pay est compatible avec plus de 30 millions de terminaux mobiles à travers le monde. Au niveau de la sécurité, Samsung utilisera sa solution Knox, la TrustZone d’ARM, un système de jetons et aussi le capteur d’empreintes digitales. La solution ne devrait donc pas être compatible avec tous les terminaux de la marque. Samsung Pay est arrivera aux États-Unis et à la Corée du Sud dès l’été prochain.

 

Android Pay : le plus ouvert ?

Quelques jours plus tard, c’est Google qui a dévoilé sa solution de paiement mobile sans contact : Android Pay. Sundar Pichai a brièvement confirmé l’arrivée prochaine d’Android Pay lors d’une conférence organisée à Barcelone. Toutefois, l’homme n’a dévoilé aucune information supplémentaire et il faudra donc attendre la Google I/O pour en savoir plus ou se reposer sur les rumeurs du mois de février qui faisaient état de l’utilisation du protocole HCE et du NFC. A moins que le SE fasse son retour avec le rapprochement de SoftCard ? Précisons que le protocole HCE est disponible à partir de KitKat et que les futurs systèmes de paiement seront donc incompatibles avec les anciens terminaux.

 

Apple Pay : la solution propriétaire

Apple Pay est la solution de paiement mobile sans contact de la marque à la pomme. On la connaît depuis de nombreux mois maintenant et elle est déjà en service aux États-Unis. Elle repose sur le NFC et sur la technologie SE (Secure Element), contrairement au HCE, ce qui a pour effet de stocker quelques données sur l’appareil. La société utilise toutefois également le capteur d’empreintes digitales ainsi qu’un système de jetons qu’on pourrait rapprocher du système HCE.

Apple Pay

Visa et MasterCard : deux solutions similaires

Les deux grands noms du domaine des cartes bancaires ne comptent pas rester les bras croisés. Ils sont déjà partenaires de toutes les solutions présentées auparavant, mais ils souhaitent aussi participer activement à l’essor des solutions de paiements mobiles sans contact.

Manu Fernandez AP SIPA

Visa a déjà mis en place sa solution en liant des partenariats avec des banques. Ainsi, les banques peuvent intégrer la solution de Visa qui repose sur les protocoles HCE et NFC. Pour payer, il suffira d’ouvrir l’application de sa banque sur son smartphone et d’approcher celui-ci du terminal de paiement. En France, Visa s’est associé à Worldline et certaines banques. L’arrivée du service pourrait intervenir à l’automne prochain.

Concernant MasterCard, la feuille de route est assez semblable à celle de Visa. Pour le moment, l’entreprise réalise des tests dans 15 pays (notamment en France) avec 25 projets pilotes basés sur sa technologie MasterCard Cloud Based Payments basé sur les protocoles NFC et HCE. Encore une fois, les banques devront intégrer la technologie au sein de leurs applications pour offrir à leurs clients un paiement sans contact.

 

Microsoft : le support du HCE à venir

Pour le moment, Microsoft n’a pas réalisé d’annonce pour le paiement mobile sans contact. Toutefois, la situation risque bien de changer avec Windows 10 puisque l’OS supporterait désormais le HCE, en plus de la technologie SE. Cela permettrait donc aux téléphones sous Windows d’être potentiellement compatibles avec les systèmes de MasterCard et Visa. Les banques pourraient donc proposer des applications pour les smartphones Windows permettant le paiement sans contact.