Microsoft lorgne t-il tellement sur Android qu’il serait prêt à rendre open-source Windows 10 ? Wired a échangé longuement avec Mark Russinovich (CTO de Microsoft Azure) qui évoque la possibilité.

IMG_4146

Microsoft est en train d’enchaîner les versions de Windows 10 Technical Preview avec une toute nouvelle façon de faire. Vous êtes sûrement un des « Insiders » de la firme de Redmond, comme moi. Depuis plus d’un an, Microsoft apparaît comme « nouveau Microsoft » avec à sa tête, Satya Nadella. Ce dernier a un mot à la bouche : « Nous voulons faire des produits qui sont aimés et utilisés ». Les changements sont profonds et nombreux, les prises de décision sont rapides, comme nous avons pu le voir avec l’ouverture de Microsoft vers Android. Les projets « Android » ne se comptent plus sur les doigts de la main : l’application Next Lock Screen, le Microsoft Band compatible Android, les outils Microsoft Azure, la suite Office 365 ou encore Cortana (l’assistant vocal) qui va faire ses premiers pas prochainement sur notre plateforme mobile préférée.

Le monde de la technologie est en pleine mutation et Microsoft envisage désormais l’open source. Aujourd’hui, il est possible d’installer Linux sur son offre Azure, ce dernier occupe 20% des serveurs de Microsoft. Le géant de Redmond pourrait donc dévoiler une version de Windows avec une partie du code source libérée, comme Android. Tout ce qui toucherait aux services resteraient propriétaires. Ce ne serait pas le premier produit open-source, puisque depuis décembre 2014 le framework .NET est open-source.

Personnellement, je pense que l’ouverture de Windows serait une bonne chose. En ouvrant ses sources, Microsoft pourrait étendre l’utilisation de son OS, il serait plus facile à tester, plus facile à façonner, « plus facile à construire en autre chose« . N’hésitez pas à lire l’article de Wired (en anglais).