Nous nous attendions à une fuite importante d’informations de la part de WikiLeaks à 22h, ce mardi 23 juin. L’information avait été partagée en avant-première à Mediapart, mais aussi Libération. Finalement, les documents concernaient des écoutes entre 2006 et 2013, des parlementaires, des fonctionnaires, des diplomates mais aussi des ministres et les trois derniers présidents.

Capture d’écran-2015-06-23-22.06.55

*Au moins

Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande, selon des informations fournis par Wikileaks, ont été espionnés par les services d’espionnage américains. Depuis 2006, des parlementaires, des diplomates, mais aussi des fonctionnaires et des ministres étaient sous écoute téléphonique. D’ailleurs, aucun information nous permet de certifier que le gouvernement actuel n’est pas sous écoute. En effet, les documents datent de plusieurs mois, entre temps, Barack Obama a certifié que décisions avaient été prises « de ne plus pratiquer d’écoutes indifférenciées concernant les services de l’Etat des pays alliés« .

Pour plus de détails, je vous renvoie vers l’article de Libération et celui de Mediapart.