Les journaux américains annoncent une nouvelle levée de fond d’un montant d’un milliard de dollars pour Uber.

Uber Paris

Selon le Wall Street Journal, Uber vient de lever un milliard de dollars supplémentaires suite à la conclusion d’un nouveau tour de table. Cette nouvelle levée de fond valorise la société américaine à plus de 50 milliards de dollars, soit 10 milliards de dollars de plus qu’à la fin de l’année dernière. C’est un nouveau record dans le monde des start-ups américaines. La dernière société américaine à parvenir à une telle valorisation était Facebook, en 2011, juste avant son entrée en bourse. La différence, c’est que Facebook est parvenu à une valorisation de 50 milliards de dollars en 7 ans, là où Uber n’a mis que 5 ans pour parvenir au même résultat.

Parmi les nouveaux investisseurs, se trouve Benett Coleman & Co, un groupe de médias indien, mais aussi un certain… Microsoft. La firme de Redmond aurait ainsi investi dans Uber à hauteur de 100 millions de dollars. Pour rappel, Microsoft a vendu une partie de son service de cartographie à Uber à la fin du mois dernier, pour un montant toujours inconnu.Une vente qui a créé quelques liens.

Depuis l’année dernière, Uber a réussi à lever plus de 5 milliards de dollars issus de différents tours de table. Uber est en recherche constante d’investisseurs, pour des sommes colossales qui permettent à la société de financer son déploiement à l’international. Uber est aujourd’hui présent dans 60 pays et 300 villes dans le monde et cherche maintenant à conquérir des marchés porteurs comme la Chine ou l’Inde. Une stratégie pour l’instant payante, puisque le chiffre d’affaires de Uber est actuellement en constante progression (il a été multiplié par 4 l’année dernière) même si les bénéfices ne sont pas encore au rendez-vous.