Le paysage des vendeurs de produits high-tech, notamment spécialisés dans les produits mobiles, changera dans les prochains mois. L’acquisition de Materiel.net par LDLC, qui se profilait en fin d’année dernière, se concrétise aujourd’hui.

LDLC

Nous vous en parlions en décembre dernier, alors même que LDLC annonçait être entré en négociations exclusives avec Materiel.net en vue de son rachat. Quand le secteur de la vente en ligne semble parti pour largement évoluer en 2016, les discussions ont bien avancé entre les deux e-commerçants. Le groupe LDLC annonce en effet que Materiel.net a accepté l’acquisition de la totalité de son capital, bien que le montant de l’opération n’ait pas été rendu public.

Pour être plus précis, cette proposition a été acceptée par Domisys, le propriétaire de Materiel.net. Dans ces conditions, LDLC envisage toujours la finalisation de l’acquisition d’ici la fin mars 2016, sous réserve de son approbation par l’Autorité française de la concurrence. Et compte vraisemblablement maintenir ses objectifs, à savoir afficher deux années d’avance sur son calendrier. Ce dernier, comme l’indiquait LDLC en fin d’année dernière, tablait sur le dépassement des 500 millions d’euros de chiffre d’affaires à l’horizon 2018, et vise désormais la fin de l’exercice 2016 pour parvenir à ses fins.