Shadow, la solution informatique basée sur le cloud gaming, lance un partenariat avec une équipe de joueur professionnel d’Overwatch. L’entreprise française Blade en profite pour annoncer le support du 144 Hz dès la sortie du produit.

shadow_partenariat_overwatch

Mise à jour du 30 septembre 2016 : nous avons contacté les joueurs de GamersOrigin et avons mis à jour l’article pour refléter leur ressenti.

Utiliser un boîtier aussi grand qu’une boîte de smartphone pour jouer aux dernières licences disponibles sur PC en 4K / UHD sans aucun lag ? Voici un rêve que veut réaliser Blade, une jeune start-up française à travers sa solution Shadow.

Nous avions eu l’occasion de tester le boîtier lors d’une session organisée par Blade pour présenter l’avancement du projet et nous apprenons aujourd’hui que l’entreprise a trouvé un partenaire pour lui permettre d’améliorer son produit avant sa commercialisation. En effet, GamersOrigin, une équipe de joueurs professionnels, sera désormais partenaire de Blade. Cela permettra essentiellement à l’entreprise de recevoir les retours des joueurs professionnels afin de proposer un produit optimisé dès son lancement public.

 

Des joueurs professionnels sur le cloud

Blade annonce ainsi que GamersOrigin est « la première équipe e-sport à jouer sur un ordinateur entièrement basé sur la technologie de cloud computing« .  Un joueur professionnel de FPS (Jeux de tir à la première personne) a besoin d’avoir au moins 120 images par seconde et de posséder un écran compatible avec une fréquence de rafraîchissement élevée afin de voir plus rapidement les actions du jeu, et particulièrement celles des ennemis. La solution Shadow permettrait apparemment d’avoir dès la sortie du produit une compatibilité avec des fréquences de rafraîchissement de 144 Hz, ce qui est parfait pour un joueur de haut niveau, mais techniquement compliqué à réaliser à distance sur le cloud.

À lire sur FrAndroid : Shadow : nous avons testé l’ordinateur du futur et sommes dans les nuages

 

L’avis des joueurs professionnels

Nous avons contacté Gamers Origin pour avoir un premier retour à chaud des joueurs de l’équipe jouant sur le Shadow. Avant de tester le produit, ils n’avaient pas entendu parler du cloud computing et étaient septiques concernant les performances d’une telle technologie. Mais après avoir pu s’entrainer sur le dispositif durant plus de 120 heures, ils se disent très satisfaits du produit et de sa réactivité. Ils attendent cependant la compatibilité avec les écrans 144 Hz, qui sera théoriquement proposée pour la sortie officielle du produit.

L’objectif des joueurs est d’utiliser le Shadow durant les prochains tournois afin de tester l’aspect pratique du produit, transporter un petit boitier étant beaucoup plus simple qu’un ordinateur de plusieurs kilogrammes.

 

Une bêta fermée en cours

Pour l’instant, toutes ses fonctionnalités sont encore en bêta fermée et confidentielle, mais Blade est sur la bonne voie pour proposer une réelle solution de Cloud Gaming. Il faudra toutefois posséder une connexion fibre ou câble et nous attendons maintenant les prix de la solution, que ce soit le produit (la petite boîte) mais également l’abonnement. Blade promet un coût réduit face à un PC équivalent. OVH propose déjà des offres similaires, à un tarif extrêmement élevé puisqu’il est question d’environ 100 euros HT par mois.