Au lendemain des révélations de WikiLeaks affirmant que la CIA peut pirater de nombreux modèles de smartphones, Apple monte au créneau pour rassurer ses clients. La Pomme assure ainsi que « la plupart » des failles exploitées par les services de renseignement ont déjà été comblées dans iOS 10.

Ça ne vous a probablement pas échappé. WikiLeaks a dévoilé des milliers de documents prouvant que la CIA est capable de pirater presque n’importe quel smartphone ou ordinateur, quel que soit le système d’exploitation. Présentée par l’organisation comme le plus grand leak de son histoire, cette fuite d’information a été baptisée « Vault7 ».

Tous les smartphones ? Non. Quelques appareils sont déjà préservés des espions envahissants. C’est notamment ce qu’assure Apple. En effet, un porte-parole de la marque a envoyé un message à la rédaction de TechCrunch. On peut ainsi y lire la chose suivante : 

« Apple est profondément impliqué dans la protection de la vie privée et dans la sécurité de ses clients. La technologie embarquée par les iPhone actuels représente la meilleure protection d’informations disponible pour les consommateurs, et nous travaillons constamment pour que ce soit toujours le cas. Nos produits et logiciels sont conçus pour mettre les mises à jour de sécurité rapidement à disposition de nos consommateurs, avec près de 80 % d’utilisateurs se servant de la dernière version de notre système d’exploitation.

Alors que nos premières analyses indiquent que plusieurs failles ont déjà été comblées par le dernier iOS, nous continuerons de travailler pour résoudre rapidement toutes les vulnérabilités identifiées. Nous incitons tous les clients à télécharger le dernier iOS pour être sûr qu’ils ont les mises à jour les plus récentes. »

Autrement dit, Apple affirme donc que 80 % de ses utilisateurs sont presque totalement à l’abri des indiscrétions de la CIA. Mais les documents de WikiLeaks mentionnent de nombreuses failles sur iOS et Apple ne prétend pas qu’elles soient toutes comblées. Quant aux 20 % restants, ils concernent les personnes qui utilisent des appareils obsolètes ou qui n’ont pas installé les dernières mises à jour. Pour rappel iOS 10 n’est pas compatible avec les modèles antérieurs à l’iPhone 5 et à l’iPad mini 2.

 

À lire sur FrAndroid : Vault7 : la CIA pouvait pirater tous nos smartphones