Habitué aux lancements en deux temps (ou plus), Tesla a complété ce week-end l’annonce du mois d’octobre dernier : en plus du Solar Roof, future solution consistant à remplacer un toit par des tuiles solaires, le constructeur proposera des panneaux solaires plus conventionnels.

Ces nouveaux panneaux solaires s’inscrivent dans l’ambition d’Elon Musk de proposer des produits solaires esthétiques et de démocratiser les énergies renouvelables. La division Énergie de Tesla accueille ainsi des panneaux à l’apparence élégante et discrète, qui s’installent par dessus un toit existant.

Pour ce faire, Tesla a intégré une jupe qui masque tout support de fixation. Ce produit est le fruit du rachat de Zep Solar, une société concevant des supports de fixation esthétiques mais aussi plus pratiques, qui réduisent les coûts d’installation.

Les panneaux solaires seront quant à eux fabriqués en exclusivité par Panasonic, directement dans l’usine Gigafactory 2 de Tesla, dans le cadre du partenariat conclu en décembre dernier. Ce sont des panneaux de 325 W, qui dépassent selon Tesla « les standards de l’industrie en matière de longévité », sans plus de précision à ce stade. Les panneaux solaires existants de Panasonic revendiquaient jusqu’à présent un rendement de 22% et une production d’électricité garantie pour 25 ans.

Tendre vers l’indépendance énergétique

Tesla poursuit donc sa mission en matière de transition énergétique. Sa gamme comprend désormais des panneaux solaires, qui permettent de recharger des batteries résidentielles Powerwall, qui permettent elles-mêmes d’alimenter un logement ou de recharger les batteries d’une voiture 100% électrique.

De quoi tendre vers l’indépendance énergétique, sans toutefois l’atteindre encore. Surtout, ces solutions sont encore réservées à une frange de la population, aisée et logeant dans une maison.

Les tarifs de ces nouveaux panneaux solaires n’ont pas été précisés, mais Tesla propose dès à présent aux américains d’établir des devis par le biais de son site internet.