Google s’est allié à l’Alliance nationale pour les maladies mentales afin de vous aider à détecter si oui ou non vous souffrez de dépression.

La dépression chronique est un mal bien connu, qui peut être diagnostiqué assez facilement. Cependant, tout ce qui entoure la santé mentale et l’état psychique est encore trop souvent passé sous silence. Google a décidé d’y remédier en s’alliant avec l’Alliance nationale pour les maladies mentales.

Google va maintenant intégrer dans les résultats de recherche Google un questionnaire répondant au nom de PHQ-9. Celui-ci correspond à un outil d’auto-évaluation qui permet de diagnostiquer et mesurer le degré de gravité de votre dépression. Le score s’affiche lorsque vous avez répondu aux neuf questions proposées.

Cet outil est simple d’utilisation et reste assez précis pour révéler si votre état est plus passager, symptomatique ou si vous êtes face à une dépression majeure. Mais le PHQ-9 ne s’arrête pas là puisqu’il permet aussi de suivre votre état. En répondant plusieurs fois, vous pourrez consulter l’évolution de votre santé mentale et savoir si vous êtes sur la bonne voie, ou si votre dépression s’est aggravée.

Comment évaluer sa santé mentale avec Google ?

La fonctionnalité n’est pas encore disponible en France mais uniquement sur mobile aux États-Unis. Voyons quand même d’un peu plus près comment se servir de ce fameux questionnaire.

Rendez-vous dans Google et effectuez la recherche « dépression ». Ensuite, faites défiler les résultats de recherche jusqu’en bas de l’écran et vous trouverez un encart qui vous invitera à vérifier si vous souffrez d’une dépression et donc, de renseigner le formulaire PHQ-9.

Attention, bien entendu, il s’agit de prévention. Les résultats de ce formulaire ne peuvent en aucun cas remplacer un diagnostic officié par un professionnel de la santé. Mais il peut cependant être le premier pas qui pourra vous faire prendre conscience de votre mal, pour ensuite vous décider à consulter un médecin.