Powermat a annoncé son adhésion au Wireless Power Consortium en charge de la norme Qi de recharge sans-fil. Cette adhésion historique marque la victoire de Qi, qui devient le standard du marché pour la recharge sans-fil.

Comme souvent dans l’industrie, une nouvelle technologie, ici la recharge sans-fil, voit s’affronter deux standards derrière lesquels les marques se rangent. On retrouve d’un côté le WPC, Wireless Power Consortium, avec la norme Qi et de l’autre la Power Matters Alliance de Powermat, qui propose le standard PMA. C’est loin d’être la première guerre du genre, on se souvient du Betamax affrontant la VHS ou du Blu-ray faisant face au HD-DVD.

Alors que PMA semblait avoir pris le dessus en 2013, en signant notamment avec Starbucks pour l’intégration de sa norme dans les salles de la célèbre chaîne de café, WPC gagne de plus en plus de terrain depuis quelques mois. L’adhésion d’Apple au WPC en février 2017, quelques mois avant le lancement d’une nouvelle génération d’iPhone n’a fait qu’accélérer cette tendance.

Powermat se range aux côtés de Qi

Conscient de son imminente défaite, Powermat a annoncé son adhésion au Wireless Power Consortium, et a dévoilé le Charging Spot 4.0, un socle de recharge compatible avec Qi. Ce dernier soutien d’importance ajouté à la longue liste de marque soutenant Qi, comme Apple, LG, Qualcomm, Samsung ou HTC, montre que la norme a gagné la guerre et devient donc le standard du marché.

Si vous possédez un smartphone compatible Qi, soyez rassuré, la norme devrait devenir de plus en plus populaire dans les mois à venir.

À lire sur FrAndroid : Merci Apple d’avoir sauvé la recharge sans-fil sur smartphone