Projet lancé il y a plus de deux ans par Inmarsat et Deutsche Telekom, l’accès à une connexion Internet haut débit pourra enfin être installé pour les vols moyen-courriers au sein de l’Europe.

Aujourd’hui, la connexion internet dans les avions en Europe est très limitée. Elle concerne seulement les trajets long-courriers et offre un débit ne dépassant pas les 1 à 2 Mbps, ce qui est un peu juste en 2018.

Cependant, d’après Les Échos, ce temps est bientôt révolu. En effet, Inmarsat (société britannique de téléphonie par satellite) et Deutsche Telekom (leader allemand de la télécommunication) ont désormais l’autorisation des autorités de régulation pour lancer EAN, leur opération visant à fournir du WiFi haut débit dans les vols moyen-courriers en Europe. Le futur débit est annoncé entre 60 et 75 Mbps, bien loin des 2 Mbps maximum que l’on a aujourd’hui sur les long-courriers.

Un lancement progressif

La première compagnie à profiter de l’EAN, British Airlines, devrait avoir ses appareils équipés à partir de cet été. D’autres compagnies devraient suivre dans les mois qui suivent, comme Vueling, Easy Jet ou encore Air France.

Ce lancement permettra de rattraper un peu le retard de l’Europe sur les États-Unis, où la connectivité en avion est bien plus avancée que sur le vieux continent.

À lire sur FrAndroid : Wi-Fi en avion : désormais en Europe, chez Lufthansa, Austrian et Eurowings