Mise à jour : Bouygues Telecom n’a pas encore fait d’annonce officielle, d’ailleurs, pour le moment ils démentent la rumeur.

Bouygues Telecom vient par contre de déclarer qu’il n’y aura aucune hausse de TVA sur les forfaits Mobile et BBox. Une bonne nouvelle car la note ne sera pas plus salée pour les abonnés, mais une mauvaise pour les clients qui voulaient en profiter pour changer d’opérateur. Source : AFP

Après Free, ce seront SFR et Bouygues Telecom qui proposeront les appels illimités vers les mobiles depuis leurs box.

orange-sfr-bouygues-telecom_435.jpg

Lors du lancement de la Freebox Revolution, une annonce avait particulièrement mis sous tension les concurrents de Free. Les appels émis depuis la box étaient entièrement inclus dans l’offre. Aucun supplément n’est demandé en fonction de l’opérateur.

Devant une telle avancée, les consommateurs ont accueilli très favorablement cette nouvelle. L’espace de quelques jours, les concurrents n’ont pu répondre à l’attaque simultanée des appels illimités et de la Freebox Revolution, qu’en proposant des réductions sur les abonnements.

Hier, SFR a été le premier à réagir en s’alignant sur son concurrent de toujours. L’opérateur avait lancé au mois de novembre sa box, nommé Neufbox Evolution, mais n’avait pas prévu un tel virage stratégique. C’est ainsi qu’à partir de mardi prochain (le 18 janvier), cette mesure sera incluse pour tous les abonnés de cette box. On notera tout de même l’augmentation d’un euro pour atteindre les 37,90€ par mois. Pour les autres abonnés, les appels seront illimités à condition de souscrire à une option de 3€ par mois.

Aujourd’hui, nous apprenons que Bouygues Telecom devrait faire de même, pour s’aligner sur ce « futur » standard. Son offre Ideo propose actuellement pour 39,90€, 3 heures vers les mobiles. Selon toute vraisemblance, elle devrait devenir illimitée dès la mi-janvier. L’entreprise n’a pas encore répondu officiellement à cette information de Challenges.

Orange n’a pour l’instant pas réagi aux modifications de ces deux concurrents. Toutefois, dès l’annonce l’entreprise avait annoncé qu’une telle opération allait coûter cher au fournisseur d’accès. Le geste idéal serait de proposer la même option pour éviter une perte de clients, mais… notre boule de cristal ne nous dit rien de plus !

L’histoire retiendra que Free a inauguré l’illimité vers les mobiles, on se demande maintenant si les concurrents vont continuer à suivre Free (Mobile), lorsque les offres mobiles seront lancées (début 2012).