L’ARCEP, l’autorité de régulation des télécommunications en France, vient de publier le résultat de la procédure d’attribution des fréquences dans la bande 2,6 GHz. Pour rappel, quatre opérateurs avaient déposé un dossier de candidature au début du mois de septembre.

Le nouveau logo de Free Mobile

Bonne nouvelle pour cette première étape, toutes les candidatures ont été retenues ! Seconde bonne nouvelle, Orange et Free Mobile ont été retenus pour une quantité de fréquences de 20 MHz duplex. Quant à Bouygues Telecom et SFR, ils ont été retenus pour une quantité de fréquences de 15 MHz duplex.

Finalement, c’est SFR qui ressort perdant de cette bataille, c’est le seul qui n’a pas souscrit à l’engagement d’accueil des MVNO.

Par ailleurs, l’attribution des fréquences a permis de récolter 936 millions d’euros (à l’Etat) à la place des 700 millions initialement prévus. L’Autorité délivrera les autorisations d’utilisation dans les prochaines semaines « après détermination du positionnement de ces opérateurs dans la bande 2,6 GHz ».

C’est désormais au tour de la bande 800 MHz de faire l’objet d’une procédure d’attribution. Les candidats ont jusqu’au 15 décembre pour déposer leur dossier.