400 millions ! C’est le nombre de partages quotidiens atteint par Snapchat. L’application devrait commencer à recevoir des propositions de rachat encore plus importantes que celles de Facebook et Google.

Snapchat

Snapchat par ci, Snapchat par là. Le réseau social qui monte est sur toutes les lèvres ces dernières semaines. L’application conçue par deux ex-étudiants de Stanford (23 et 25 ans), ont reçu deux offres de rachat faramineuses : 3 milliards de dollars de la part de Facebook et 4 milliards de la part de Google. Or, les deux heureux développeurs ont refusé les propositions, attendant patiemment que leur réseau social dépasse les 400 millions de partages quotidiens, le plaçant ainsi au-dessus du réseau social de Mark Zuckerberg. Et bien c’est maintenant chose faite. Snapchat a atteint son objectif, qui devrait a priori faire grimper les enchères.

Même si le nombre d’utilisateurs reste pour le moment restreint (environ 5 millions d’utilisateurs actifs), les chiffres de l’application évoluent d’une vitesse inouïe.

L’application qui comptait 20 millions de partages l’année dernière est passée à 200 millions en juin dernier pour atteindre les 350 millions la semaine dernière et 400 millions aujourd’hui. Mais un problème persiste cependant, celui de la monétisation de l’audience. Voilà pourquoi les propriétaires de l’application ont tout intérêt à accepter rapidement la proposition d’un repreneur, qui devrait sans l’ombre d’un doute proposer un belle somme d’argent. Ou alors trouver la formule parfaite de monétisation, ce qui ne risque pas d’être une mince affaire pour une application dont la rentabilité est fortement remise en question.