La plateforme Etsy, présente uniquement en ligne, met en relation vendeurs et clients autour de produits généralement faits à la main ou vintage. Elle pose aujourd’hui un orteil dans le monde réel en fournissant à ses marchands un lecteur de cartes bancaires pour mobiles.

Etsy

La solution tarde à se démocratiser chez nous, mais fonctionne très bien aux États-Unis, où on la rencontre notamment dans des taxi. Le module Square, branché à un smartphone grâce à une simple prise jack, constitue un véritable lecteur de cartes bancaires, puisqu’il en scanne la bande magnétique. Une application associée permet de définir d’éventuels pourboire, d’envoyer par email ou SMS une facture, bref de simplifier la tâche à des commerçants qui ne souhaitent pas, frais obligent, s’équiper de terminaux de paiement classiques.

Etsy n’est certainement pas parti pour faire de l’ombre à un Square, avec qui il n’est pas partenaire, mais son initiative devrait aisément trouver preneurs auprès de ses vendeurs. D’abord parce que son lecteur leur sera fourni gratuitement – pour qu’il fonctionne, ils devront simplement mettre à jour leur application Android ou iOS – et parce qu’elle leur permettra de ne pas rater des ventes qui ne nécessiteraient pas une livraison postale. L’idée est ici que le marchand puisse vendre ses produits autour de lui et qu’ils soient automatiquement décomptés de sa boutique hébergée par Etsy, simplifiant ainsi sa gestion des stocks. Le site s’octroiera alors une commission de 2,75 % par carte lue, soit un taux identique à Square et légèrement inférieur à PayPal, et autorisera un paiement avec des cartes Visa, Mastercard, American Express et Discover.

Pour le moment, l’initiative est réservée aux USA, du fait que la lecture des cartes bancaires s’appuie essentiellement sur leur bande magnétique. L’accessoire ne déchiffre pas les cartes à puces mais Etsy évoque la possibilité de saisir des numéros de cartes manuellement, cette fois avec une commission s’élevant à 3 % + 0,25 dollar par carte saisie. Le site indique que la possibilité pour des vendeurs Etsy d’accepter des paiements mobiles pourrait ainsi s’étendre à d’autres pays, la saisie manuelle ouvrant son éventail d’options. La solution n’accepte pas des paiements de type Apple Pay et n’est pas compatible avec le NFC, mais prouve que le paiement mobile commence à faire son chemin dans l’esprit des commerçants les plus divers. Amazon avait déjà lancé son propre Local Register à destination des petits commerçants au mois d’août dernier, notamment.