Alibaba poursuit sa stratégie de diversifications dans les technologies connectées et mobiles. L’e-commerçant devrait ainsi lancer son propre service de streaming vidéo dans le courant de l’été.

Alibaba

Alibaba, le mastodonte de l’e-commerce chinois, investit massivement dans les technologies mobiles. On l’a vu dépenser 10 millions de dollars dans le début d’année pour relancer Ouya, la mini-console de jeux sous Android, ou encore investir 590 millions de dollars dans le développement de son propre système d’exploitation, Yun OS. Il est en outre présent un peu partout, notamment auprès d’applications telles que Tango. Et il ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin.

C’est d’ici deux mois qu’Alibaba souhaite lancer son prochain projet. Et pour celui-ci, l’e-commerçant ne compte pas faire les choses à moitié. D’après Reuters, il travaille activement sur un service baptisé TBO pour Tmall Box Office, soit un service de streaming vidéo rappelant Netflix. L’agence indique ainsi s’être entretenue avec Patrick Liu, responsable du divertissement en ligne chez Alibaba. L’homme lui a confirmé que TBO sera alimenté par des contenus achetés à l’étranger mais aussi par des productions maison, comme chez Netflix ou Amazon Prime, en somme. Quelques différences seraient toutefois à noter, puisque Liu a indiqué à nos confrères que 90 % des contenus de TBO seront accessibles sur une base payante, mais pas seulement sous la forme d’un abonnement illimité. Il devrait ainsi être possible d’acheter des contenus à la demande.

Si quelques acteurs locaux sont déjà présents en Chine sur le segment de la sVOD et de la vidéo à la demande, Netflix y répond encore aux abonnés absents, bien que l’Américain réfléchisse, dit-on, à se lancer dans le pays. Pour Alibaba, il s’agit donc de placer ses pions avant qu’un concurrent à la renommée internationale ne le fasse lui aussi.