Uber qui avait proposé trois milliards de dollars pour mettre la main sur le service de cartographie de Nokia. Finalement, l’acteur américain a été écarté.

nokia-here-android-beta

Après les Chinois Baidu et Tencent, Uber est écarté du dossier. Here Maps devrait rentrer dans le giron de BMW, Audi et Mercedes-Benz. Nous ne connaissons pas les détails de l’affaire, mais le New-York Times (NYT) vient d’annoncer que l’offre de trois milliards de dollars d’Uber avait été écartée. Cette technologie aurait permis à Uber d’être indépendant, au moment où Waze teste un service de co-voiturage en Israël.

Tout n’est pas terminé, Uber pourrait revenir à la charge si les négociations avec les constructeurs automobiles échouaient.

Pour rappel, Here Maps est une solution de navigation GPS, que nous avons conseillée dans notre dernier dossier.