Qualcomm vient d’annoncer ses résultats financiers pour le second trimestre 2015. Ils sont en chute libre par rapport au même semestre de l’année dernière, avec une baisse de 40 % des bénéfices. Pour rassurer les actionnaires, le géant de San Diego a annoncé un plan de restructuration afin de baisser les coûts de l’entreprise. Les salariés sont en ligne de mire avec la réduction des effectifs de 15 %, soit environ 4500 employés concernés.

qualcomm-logo

Il semblerait que le Snapdragon 810 ait fait un peu de mal aux finances de Qualcomm. En effet, sur le second trimestre 2015, le chiffre d’affaires de l’entreprise américaine s’est établi à 5,8 milliards de dollars (environ 5,27 milliards d’euros) contre 6,8 milliards de dollars (environ 6,18 milliards d’euros) l’année dernière à la même période. Une baisse modérée de 14 %, légèrement inférieure à la baisse par rapport au trimestre précédent puisque le chiffre d’affaires atteignait 6,9 milliards de dollars (environ 6,27 milliards d’euros). Le bénéfice net, quant à lui, s’écroule de 47 % par rapport à la même période l’année dernière, en atteignant 1,2 milliard de dollars soit 1,1 milliard d’euros, mais est en hausse de 12 % par rapport au trimestre précédent. Sûrement à cause de l’amende de près de 1 milliard de dollars payée à la Chine durant le premier trimestre 2015 ainsi que le paiement de 950 millions de dollars aux fournisseurs.

 

Un important plan de restructuration

Qualcomm reste donc profitable, mais les résultats sont en dessous des attentes. C’est pour cette raison que l’entreprise a dévoilé un plan de restructuration baptisé Strategic Realignement Plan. Celui-ci prévoit d’abaisser les coûts d’environ 1,1 milliard de dollars pour l’année fiscale 2016. Pour y arriver, Qualcomm compte réduire la force de travail d’environ 15%, ce qui équivaut à se séparer d’environ 4500 salariés et non pas 3000 salariés comme le laissaient sous-entendre les rumeurs d’hier. Le recours à l’intérim sera également fortement réduit et il semble que ce sont les ingénieurs qui seront les plus touchés. Le nombre de bureaux devrait également réduire, avec une meilleure répartition des ressources entre les départements de l’entreprise. Les stock options destinés aux employés devraient être réduits d’environ 300 000 dollars. Enfin, Qualcomm a annoncé le retour de 75 % du capital dans le giron des actionnaires, sous forme de rachats et de dividendes.

Capture d’écran 2015-07-23 à 12.05.02

Un troisième trimestre qui s’annonce difficile

Qualcomm explique les mauvais résultats en partie dus au Snapdragon 810 et aux modems haut de gamme fortement boudés en Chine, mais également à Samsung, qui a sélectionné l’Exynos 7420 pour son Galaxy S6 avec un modem maison, évinçant complètement Qualcomm de son flagship. L’arrivée du Snapdragon 820 à la fin de l’année devrait faire du bien aux finances de Qualcomm. Toutefois, Qualcomm prévoit, pour le troisième trimestre 2015, de livrer entre 170 et 190 millions de puces (SoC et modems) contre 236 millions l’année dernière. On voit là le mal qu’a fait le Snapdragon 810 et l’Exynos 7420 ainsi que la montée en gamme de la concurrence et notamment MediaTek qui se retrouve de plus en plus dans des smartphones haut de gamme.

Qualcomm résultats