Ce sont deux des services annexes proposés par Dropbox qui fermeront leurs portes dans les prochains mois. Le spécialiste du Cloud annonce mettre un terme à sa messagerie Mailbox ainsi qu’à Carousel, son album photo en ligne.

carousel-fin

Deux applications disponibles sur le Play Store depuis 2014 fermeront leurs portes moins de deux ans après leur lancement. Car si vous vous rendez aujourd’hui sur le site de Carousel, une bannière indique : « Nous fermons Carousel le 31 mars et nous revenons à une interface de gestion des photos entièrement centrée sur Dropbox ». Même son de cloche chez Mailbox, qui a commencé à envoyer des emails à ses utilisateurs, afin de leur « dire au revoir », comme l’indique l’objet de son message, lequel pointe vers une date de fermeture fixée au 26 février 2016.

Les deux services pointent les mêmes difficultés, évoquant pour le cas de Mailbox la rapide évolution du « paysage autour des outils de communication » depuis son passage dans le giron de Dropbox et, plus simplement, l’intensification de la concurrence dans le domaine des messageries. Entre un Gmail toujours plus pointu, le lancement d’Inbox par Google, où certaines fonctionnalités (le snooze notamment) étaient communes avec Mailbox et même l’amélioration de la messagerie Outlook, Mailbox n’est plus réellement seul en son bastion. De même pour Carousel, qui souffre de la présence de nombreuses apps de gestion de photographies, dont Google Photos, l’un des outils les plus populaires, mais aussi les plus perfectionnés du moment.

Deux ans et puis s’en vont

Mailbox, cette app initialement sortie en 2013, proposait aux utilisateurs d’iPhone de s’inscrire à une liste d’attente, afin qu’ils testent en avant-première une messagerie innovante. Rappels, gestion des messages par « swipes », notion d’exclusivité : un an après sa sortie, Mailbox passait aux mains de Dropbox, qui lançait l’app sur Android. La même année, Dropbox lançait Carousel, permettant aux internautes, sur plateformes web ou mobiles, d’archiver, de classer et de partager leurs clichés. Mais depuis, les temps ont changé : le cloud est nettement plus concurrentiel, dominé par les géants des OS – Google, Microsoft – et pour trouver la voie de la rentabilité, les spécialistes du stockage dématérialisé visent désormais prioritairement les professionnels. On notera d’ailleurs que côté messagerie, Dropbox a acheté l’été dernier Clementine, un service de messagerie justement dédié à une cible professionnelle.

Et puisqu’il devient difficile de séduire le grand public dans le domaine du stockage, Dropbox préfère aujourd’hui concentrer ses services plutôt que de multiplier les ressources pour faire coexister des offres complémentaires : autant dire qu’après le 31 mars prochain, les utilisateurs de Carousel devront se contenter de stocker leurs photos dans Dropbox, et pas beaucoup plus.