, l’entreprise finlandaise fondée par des anciens de Nokia, vient de réussir à lever 12 millions de dollars pour assurer la survie, au moins jusqu’à la fin de l’année, de Sailfish OS.

sailfish os

Si certains en doutent peut-être, Sailfish OS n’est pas tout à fait mort. Le système d’exploitation développé par Jolla pourrait même reprendre du galon puisque le constructeur vient d’annoncer une levée de fonds de 12 millions de dollars. Une somme qui va permettre à l’entreprise de recruter des développeurs, mais surtout de faire la promotion de Sailfish OS avant de trouver de nouveaux contrats avec les constructeurs mobiles.

Cette orientation stratégique avait été annoncée en février dernier, Jolla ayant été forcé de constater que le développement de ses propres produits n’est pas chose aisée. En témoignent les annulations de certaines commandes de Jolla Tablet, le revers le plus cuisant de la firme. Au final, Jolla n’a d’ailleurs livré que 661 tablettes.

En février dernier, Jolla a également annoncé un partenariat avec Turing Robotic Industries et équipera le Turing Phone. Un produit qui a lui aussi du retard. Il devait être finalement livré lors du mois d’avril, mais la firme vient à nouveau de reculer l’échéance en avançant le mois de juin pour les premières livraisons.