Après Orange et SFR, c’est au tour de Bouygues Telecom de livrer ses résultats financiers pour le premier trimestre 2016. L’opérateur, malgré, une amélioration de ses performances et un gain de clients, perd toujours de l’argent.

bouygues-promo

La formule plaît à la présentation de résultats financiers. Bouygues Telecom, qui publie aujourd’hui ses résultats pour le premier trimestre 2016, évoque ses « bonnes performances commerciales » et « la forte amélioration de ses résultats ». Ces résultats, justement, montrent une hausse de son chiffre d’affaires, qui s’établit pour les trois premiers mois de l’année à 1,131 milliard d’euros, soit une hausse de 6 % sur un an. Côté excédent net, Bouygues évoque 148 millions d’euros, soit une hausse de 2,3 % sur un an.

Il n’en reste pas moins que l’opérateur continue à perdre de l’argent. Au rayon du résultat opérationnel, Bouygues Telecom a ainsi perdu 55 millions d’euros pendant le premier trimestre, soit 29 millions de moins qu’un an plus tôt. Son résultat net, quant à lui, pointe une perte de 40 millions d’euros sur le trimestre, contre 49 millions un an plus tôt. Il y a donc un petit mieux, mais l’opérateur reste dans le rouge. Il évoque toutefois, pour expliquer ces résultats, « 22 millions d’euros de charges non courantes au T1 2015 et 22 millions d’euros au T1 2016 essentiellement liées à la mise en œuvre du partage de réseaux avec Numericable-SFR ».

Un nombre de clients en hausse

Côté clients, Bouygues Telecom, à la faveur d’offres promotionnelles régulières, parvient à gagner 240 000 clients au premier trimestre, et affiche désormais un parc total d’abonnés de 12,1 millions de clients. Côté 4G, il revendique 5,6 millions d’utilisateurs, avec une consommation moyenne de 2,7 Go (contre 2,2 Go par mois un an plus tôt). Rappelons que de son côté, SFR recensait 14,865 millions de clients au 31 mars, derrière Orange, qui confirmait sa position de leader, avec 20,305 millions d’abonnés. Il ne manque désormais plus que les résultats financiers de Free Mobile pour compléter le classement des opérateurs français pour ce premier trimestre.