Le très sérieux cabinet de conseil IDC vient de publier son rapport concernant le marché du smartphone en 2016 et son avenir d’ici les quatre prochaines années. Les chiffres montrent une forte croissance des ventes de terminaux 4G.

4g-smartphone-stock-image

 

À l’approche de la fin de l’année, IDC vient de rendre son rapport sur l’état du marché du smartphone et ses prédictions à l’horizon 2020. Le rapport confirme la stagnation du marché avec une croissance de seulement 0,6 % en 2016 ce qui représente 1,45 milliard d’appareils vendus. On est donc loin des 10,4 % de croissance de l’année 2015.

 

Les ventes de smartphones 4G explosent

Si la progression du marché mobile est au plus bas, on ne peut pas en dire autant des smartphones compatibles 4G. IDC note que les marchés émergents commencent à s’équiper massivement en terminaux compatibles ce qui permet à ce marché d’avoir une croissance de 21,3 % sur l’année 2016.

Avec 1,17 milliard de smartphones 4G vendus, on peut établir que ces appareils représentent maintenant plus de 80 % des ventes de smartphones dans le monde, une forte hausse en comparaison des 61 % de 2015.

D’après IDC, la 4G pourrait même faire rebondir les ventes de feature phones, lorsqu’ils sont compatibles 4G, en attendant que les smartphones baissent de prix. Certains modèles proposent en effet une compatibilité avec les réseaux très haut débit, notamment en Inde, pour profiter de la VoLTE et des appels vidéos. IDC s’attend à une arrivée massive de ces terminaux, non seulement dans les pays émergents, mais aussi aux États-Unis.

 

Windows Phone aura définitivement disparu en 2020

En plus de réaliser des rapports sur l’état présent du marché, IDC fait également des prédictions sur la direction que prendra le marché lors des quatre prochaines années.

Le cabinet de conseil note qu’il est encore trop tôt pour savoir si l’arrivée de Google sur le marché Android avec la gamme Pixel aura un effet négatif pour ses relations avec les fabricants tiers de smartphones. Il estime donc qu’Android devrait rester la plateforme la plus populaire, et de loin, avec 85,6 % du marché en 2016.

Apple de son côté devrait avoir à faire à une concurrence de plus en plus féroce venant des smartphones à la fois accessibles et très performants. On pense par exemple au dernier Xiaomi Mi 5S vendu deux fois moins cher qu’un iPhone. La firme devra également faire face à une concurrence sur son marché du smartphone premium venant de Google et de Samsung. Pourtant, IDC estime que cela ne devrait pas affecter ses parts de marché qui passeraient de 14,3 % à 14,2 % en 4 ans.

Enfin, malgré le retour de HP sur le marché du smartphone avec l’Elite X3 sous Windows 10 Mobile et les rumeurs d’appareils mobiles Surface alimentés par Microsoft, IDC pense que Windows Phone devrait disparaître du marché avant 2020. Tant que Microsoft ne résout pas le problème de son écosystème moribond et d’un Windows Store trop vide, ses parts de marché devraient être de l’ordre de 0,1 %.